Trésors d’Afrique : Aromazone élargit son offre d’actifs africains.

marula hibiscus

Pour les fans de cosmétique naturelle, d’actifs bios et ou équitables, d’actifs bruts et purs ou de recettes maisons : Aromazone est LA boutique en ligne.  Le site proposait déjà une large sélection d’extraits végétaux traditionnellement utilisés dans la pharmacopée africaine : beurres de karité, d’avocat, de cacao, de Kpangnan, huiles végétales d’abyssinie, de baobab, de melon d’eau du Kalahari, de Yangu, d’argan, extrait de Kigelia, fleurs d’hibiscus, huiles essentielles de myrrhe, encens oliban, hydrolat de fleur d’oranger, henné, rhassoul…  La gamme s’élargit avec 3 nouvelles huiles et 1 beurre.

Le puissant beurre de Kombo (Ghana) : apaisant.

Le Kombo, Pycnanthus angolenss, aussi connu en Afrique sous le nom d’ilomba, est un grand arbre de la famille des Myristicacées, qui pousse principalement dans les zones forestières d’Afrique tropicale, notamment au Sénégal, au Ghana, en Guinée, en Ouganda et jusqu’en Tanzanie. Cousin de la muscade, il est aussi surnommé « muscade africaine ». L’arbre peut faire jusqu’à 40 m de haut et 1 à 1.5 m de large, et produit de petits fruits rassemblés en grappes, et qui contiennent un noyau noir entouré d’un arille rouge, ressemblant au macis des noix de muscade.  C’est la pression de ces graines qui donne le beurre de Kombo, matière grasse semi-liquide, de couleur brune et d’odeur très aromatique. En Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, ce beurre est très apprécié pour la fabrication de savon.

Le beurre de Kombo contient en forte proportion des acides gras rarement retrouvés dans le monde végétal, comme l’acide myristique et l’acide myristoléique, l’acide kombique, l’acide sargaquinoïque, le sargachromenol, l’acide sargahydroquinoïque, qui font l’objet de plusieurs études pour leurs propriétés pharmacologiques et cosmétiques, et notamment leurs effets antioxydants et anti-inflammatoires, contre les douleurs et les rhumatismes.  Ce beurre constitue ainsi est un actif végétal d’exception pour les peaux irritées et abîmées, mais aussi pour lutter contre le vieillissement cutané prématuré, revitaliser et raffermir les peaux matures, ou encore lutter contre la chute des cheveux.

L’huile magique de Touloucouna (Sénégal) : réparatrice.

Le Carapa procera, connu au Sénégal sous le nom de Touloucouna, est un grand arbre de la famille des Méliacées, cousin de l’Andiroba et du Neem. Il peut atteindre jusqu’à 30 m de haut et pousse en abondance en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, aussi bien dans les forêts humides que dans les savannes. Il a une grande importance culturelle et médicinale pour les populations locales, qui utilisent toutes les parties de la plante (écorce, feuille, résine, graines) pour divers usages, principalement médicinaux et magiques, mais aussi à des fins cosmétiques, ou encore pour la protection du bois contre les termites. Au sud du Sénégal, dans la région de Basse Casamance, l’huile est traditionnellement produite par la communauté Diola. Ce sont les femmes ménopausées uniquement qui s’occupent de collecter les graines de Touloucouna sur les arbres sauvages, puis d’en extraire l’huile à l’eau bouillante après avoir réduit les amandes en pâte.

L’huile obtenue est réputée pour calmer les douleurs musculaires et articulaires ou les rhumatismes et elle est utilisée pour traiter de nombreux problèmes de peau, notamment le psoriasis. Elle est également connue comme antiparasitaire et insectifuge. Elle est traditionnellement appliquée en friction ou massages, ou encore utilisée pour préparer du savon. Très riche en composés insaponifiables actifs, cette huile obtenue de manière artisanale traditionnelle se révèle être un allié précieux pour les peaux atopiques (psoriasis, eczéma) et les cuirs chevelus à problèmes. Décontracturante et anti-inflammatoire, elle sera également une excellente base de massage en cas de douleurs musculaires ou articulaires. Une huile véritablement magique !

Précieuse huile végétale d’hibiscus (Sénégal) : l’anti-âge.

Plante vivace de la famille des Malvacées, l’Hibiscus sabdariffa, également appelé « Oseille de Guinée », est originaire d’Afrique de l’Ouest et ses magnifiques fleurs pourpres, comestibles, sont très utilisées dans la cuisine traditionnelle locale, notamment pour préparer le Bissap (ou Carcadé), une infusion rouge et acidulée appréciée autant pour son goût que pour ses vertus médicinales. L’huile végétale d’Hibiscus est obtenue par pression à froid des graines de la plante. Au Sénégal, l’hibiscus est essentiellement une culture d’hivernage, les plantes sont cultivées en bordures de champs ou de villages, ou en plein champ en association avec d’autres plantes. Aucun pesticide n’est utilisé pour ces cultures. Après récolte, les graines sont pressées localement pour produire une huile végétale riche en acides gras essentiels (oméga-6) et antioxydants, particulièrement intéressante pour l’usage cosmétique.

Dotée d’une teneur inégalée en vitamine E,  environ 2 fois plus que l’huile végétale de Figue de Barbarie, déjà réputée pour sa richesse exceptionnelle en tocophérols, c’est une alliée de choix pour lutter contre le vieillissement cutané et les dommages oxydatifs liés aux radicaux libres. Sa richesse en phytostérols et en oméga-6 complète remarquablement cette composition et lui confère des propriétés régénérantes et adoucissantes. Facilement absorbée par la peau, elle est appréciée sur tous types de peaux et sera particulièrement intéressante pour les peaux sèches, déshydratées, ou sensibles.

L’huile d’Hibiscus est également intéressante dans les soins capillaires : elle nourrit, protège et gaine la fibre capillaire, redonnant ainsi force et brillance aux cheveux.

Miraculeuse huile de marula (Namibie) : la revitalisante.

Aussi surnommé « arbre-éléphant » car les éléphants raffolent de son fruit, le Marula, ou Sclerocarya birrea, est un arbre qui pousse au sud du continent africain et dans la partie sub-sahélienne de l’Afrique de l’Ouest. Il peut atteindre 7 à 18 m de haut et fût déclaré arbre protégé en Afrique du Sud en 1951, du fait de sa grande  importance à la fois alimentaire, commerciale, culturelle et médicinale dans cette zone, notamment chez les Bantus. Considéré comme un arbre multifonction par les populations locales,  il fait partie de nombreuses légendes et rites, et ses feuilles sont utilisées à diverses fins médicinales, tandis que ses fruits sont consommés tels quels, ou fermentés pour produire de la bière. Réputés pour leur richesse en vitamine C, ces fruits à la peau jaune et à la chair blanche sont également utilisés pour produire une liqueur répandue en Afrique australe.

Les fruits renferment un noyau particulièrement dur, d’où l’arbre tire d’ailleurs son nom botanique (skleros = dur, karya = noix), et qui contient les graines. Celles-ci sont consommées telles quelles ou utilisées pour produire l’huile de Marula, très prisée pour les soins de la peau et des cheveux. Le peuple Zulu l’utilise comme huile de massage, tandis que les Tsonga l’apprécient pourhydrater et nourrir la peau, ou encore pour embellir et protéger les cheveux secs et cassants. L’huile de Marula a une composition en acides gras intéressante pour nourrir la peau, maintenir sa souplesse et prévenir sa déshydratation, et sa richesse en composés antioxydants en fait un merveilleux soin anti-âge. Douce et facilement absorbée par la peau, elle est très agréable à l’application. Elle constitue également une excellente huile de massage et peut s’utiliser comme support pour l’aromathérapie.

 

  • Achat en ligne des produits, informations scientifiques et recettes maisons sur le site www.aromazone.com // (c) textes et photos Aromazone.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s