Wellness africain: au-delà du corps.

cover

De la beauté au bien-être.

Depuis de nombreux mois, la transition du traitement des infos « beauté » vers des sujets « bien-être » est largement amorcée sur le blog PanafricanBeauty.  Mais si jusqu’ici, les sujets wellness étaient presque exclusivement basés sur le corps (techniques de massage, les plus beaux spas, afro-yoga, etc…), il faut être conscient que le bien-être est une approche globale plus large.

Le terme « bien-être » est d’ailleurs une notion définie depuis 1994 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme « englobant de manière complexe la santé physique de la personne, son état psychologique, son niveau d’indépendance, ses relations sociales, ses croyances personnelles et sa relation avec les spécificités de son environnement ». C’est donc une philosophie transversale, qui prend en charge, de manière holistique, l’entièreté de la personne : son corps et son mental.

 

Les philosophies du bonheur.

L’Afrique porte-t-elle en son sein des philosophies wellness, un ensemble de pratiques qui apporteraient un bien-être et, par extension, le bonheur ?

Car ces fameuses philosophies du bonheur, on en croise un peu partout à la surface de la planète. L’ONU établit d’ailleurs chaque année son World Happiness Report, un classement des pays les plus heureux du monde en fonction de plusieurs critères dont le PIB, l’espérance de vie en bonne santé, la liberté, la générosité et l’aide sociale. Et l’on y retrouve, année après année les pays du nord de l’Europe et leurs fameux courants – pas toujours simples à résumer – qui synthétisent leur « art de vivre heureux ».
• Le Hygge danois qui vous fait sentir calme, confortable et connecté à votre propre ressenti, heureux des petites choses de la vie.

• Le Lagom suédois qui signifie « pas trop, pas trop peu », une approche frugale et équilibrée de la vie conjuguée à un respect de la nature.

• Le Cosagach écossais qui nous fait nous sentir bien, à l’abri et au chaud.

• Le Gezelligheid néerlandais qui invite à prendre du plaisir avec les autres en toute convivialité.

 

Plus qu’un livre sur la Sagesse Africaine.

Les fidèles lecteurs auront remarqué qu’il y a un peu moins d’articles ces derniers mois sur le blog. Moins d’articles mais pas moins d’écriture.  C’est pour tenter de répondre à la question « Quels sont les apports de l’Afrique en matière de bien-être? » que je me suis plongée depuis plusieurs mois dans mon histoire familiale personnelle et dans la culture et la spiritualité panafricaine.  L’objet de mes recherches (dont je tairai ici le contenu pour ménager le suspens) fera l’objet d’un livre à paraître prochainement.

…Stay tuned 🙂

Championnat du monde de massage… où est l’Afrique?

chaz armstrong

Le week-end dernier (19 et 20 mai 2018), se tenait à Copenhague (Danemark) le Championnat du Monde de Massage. Organisé par l’Association Internationale de Massage (IMA), il réunissait près de 150 masseurs venus de 27 pays différents.

J’expliquais dans un précédent article  toute la subjectivité et la relativité de ce type de concours et d’Awards. Après avoir vécu un tel concours de l’intérieur, je confirme chacun des points tant positifs que négatifs.

Les raisons d’une faible présence africaine.

Pas de représentants venus directement du continent africain mais 4 thérapeutes issus de la diaspora (Belgique, UK) et un afro-américain étaient présents.

Sans avoir atteint la finale, j’étais néanmoins particulièrement fière de présenter le Massage Congo dans la catégorie free-style et d’être l’ambassadrice des techniques africaines auprès des professionnels du monde entier. Mais pourquoi étions-nous si peu nombreux ?

Quelques raisons :

  • L’industrie naissante:  Si l’industrie cosmétique est en plein boom sur le continent africain, le secteur wellness est un peu à la traine. Sous l’impulsion de la SWAA, la profession se fédère et s’organise au niveau régional mais ce ne sont encore que les prémices et l’association n’est pas encore très connue des praticiens.

 

  • L’accès à l’information. Le concours n’en était qu’à sa deuxième édition. Relayé par les réseaux sociaux, la presse spécialisée et les fédérations nationales, il faut évidemment un certain temps pour que l’événement se fasse connaître.

 

  • La logistique: formalités administratives et coûts liés à ce type de concours ne sont pas à minimiser. L’obtention d’un visa est parfois difficile à obtenir pour entrer sur le continent européen. Frais d’inscription, transport, logement, vêtements officiels, frais divers dans un pays scandinave où le coût de la vie est relativement élevé font de ce genre de concours un réel investissement que tous les thérapeutes ne peuvent pas se permettre.

 

  • Le manque de modèle inspirants. Tant dans les organisateurs que dans les rangs des membres du jury, vous ne trouverez aucuns représentants de la communauté africaine. Il est alors moins évident de se projeter positivement dans ce type de concours

 

Chaz Armstrong : Médaille d’argent / catégorie Massage sur Chaise.

Mais s’il est un masseur inspirant, c’est bien Chaz Armstrong!  Il termine la compétition avec la médaille d’argent dans la catégorie massage sur chaise.

Originaire de Saint-Louis / Missouri (USA), Chaz Armstrong  (voir photo ci-dessus) a commencé le massage à l’âge de 17 ans. Il est diplômé du Johnson County Community Collège avec un diplôme d’associé en massothérapie. Il a maintenant plus de 18 ans d’expérience en massothérapie professionnelle à son actif.

Chaz Armstrong est spécialiste du massage sur chaise. Il a mis au point une technique où il combine un mélange unique de Amma (shiatsu), de deep tissues et de massage suédois. Durant le soin, il libère les tensions des tissus profonds (fascias). Ses talents de musiciens (rythm and blues, rock et country) se perçoivent dans son touché précis et élégant. Découvrez sa mini-vidéo ici

 

Les plus beaux spas d’Afrique: Huvafen Fushi Spa (Maldives)

Le seul spa sous-marin d’Afrique est situé dans les eaux claires de l’archipel des Maldives. Un spa à près de 10m sous la mer où règne calme et sérénité.

 

Un Resort intimiste.

Déposé dans les eaux turquoises de l’Océan Indien, le resort Huvafen Fushi (qui signifie «île de rêve» dans la langue Dhivehi locale) porte bien son nom. Ouvert il y a une dizaine d’années, ce mini complexe hôtelier est une des stations les plus intimistes des Maldives (on en fait le tour en 10 minutes à pied). Huvafen Fushi, Maldives a été élu “Most Romantic Resort in Maldives” en 2017 par l’association des agents de voyages des Maldives.

 

Un spa sous-marin.

Situé à 100 mètres du rivage, au bout d’une promenade en bois, le Spa dispose de pavillons sur pilotis et, surtout, d’une partie immergée à près de 10m de profondeur. Le spa est conçu dans l’esprit éthéré des fonds marins : design apaisant et ondulé, couleurs bleues gris et textures tantôt sableuses, tantôt aussi translucides que l’eau. Calme et sérénité baignent chaque espace. Le spa se compose de deux cabines duo et d’un espace lougne avec une luxueuse vue panoramique sur les récifs de corail, le kaléidoscope des poissons tropicaux et plantes sous-marines. A fleur d’eau, deux autres cabines duo et 4 salles de soins individuelles sont à disposition des clients de l’hôtel.

 

Des soins apaisants et inspirants.

Pour les soins, le spa a fait appel à deux massage & treatment designers d’envergure internationales qui ont réinterprété la sagesse des traditions maldiviennes avec des techniques plus contemporaines et métissées, d’orient et d’occident.

C’est Beata Aleksandrowicz qui a conçu les protocoles de massage. Pour elle, « la réalisation d’un massage est comme l’écriture d’un poème, un art. » Il doit procurer des émotions et chaque manœuvre doit renvoyer à une ondulation à travers le temps. Le massage Signature s’appuie sur des ondulations, un travail énergétique profond sur des points spécifiques et des étirements. De retour à la surface, vous renaissez au monde et à vous.

Pour les soins du visage, c’est à Teresa Tarmey que le spa a fait appel. Elle a opté pour la marque Exuviance, parfaitement adaptée au climat des Maldives et à la sensibilité des peaux exposées au soleil. Son objectif : apporter une peau radieuse (quel que soit le type de peau), un effet tenseur et décongestionnant grâce à la cryothérapie et une détente maximale grâce à un massage facial exceptionnel.

Notez qu’il existe également un traitement spécifique pour les cheveux, le Hufaven Coconut hair repair, un soin express à base d’une huile de coco locale pure et soyeuse qui nourrit le cheveu et le cuir chevelu grâce à un massage dense qui favorise la circulation sanguine et le bien-être. Un traitement qui redonne corps et éclat aux cheveux ternes.

 

Plus d’info et (c) photo : Huvafen fushi

Douceur africaine. Maîtrisez l’art du gommage.

L’Afrique est le continent qui a le plus développé l’art de l’exfoliation corporelle. Des gommages mécaniques (scrub), tantôt fines particules, tantôt accessoires, mais aussi des gommages chimiques (peeling) qui donnent aux femmes de tout le contient une peau magnifique.

Les bienfaits du gommage.

L’exfoliation permet de débarrasser la peau des cellules mortes qui s’accumulent en surface de l’épiderme et desquament. Cette technique permet de retrouver ou de maintenir une peau douce, lisse et lumineuse. Le grain de peau est visiblement affiné et le teint plus uniforme.

L’exfoliation stimule également le mécanisme de microcirculation pour une meilleurs oxygénation des tissus et un drainage des couches superficielles.

L’exfoliation permet aussi de régénérer l’épiderme et d’estomper ses imperfections : elle embellit l’aspect d’une cicatrice, elle estompe les taches d’hyperpigmentation, elle efface boutons et croûtes.

L’exfoliation permet une meilleure absorption (et donc efficacité !) des cosmétiques que l’on viendra déposer sur la peau ensuite.

Enfin, le gommage est l’allié de l’épilation. En effet, un poil qui repousse peut dévier de sa trajectoire de pousse et, au lieu de sortir en ligne droite par le follicule pileux, va s’enrouler sur lui-même et/ou pousser dans la peau sans arriver à la percer. L’exfoliation permet alors aux poils sous-cutanés d’être libérés.

Pas sans danger.

Tous ces bienfaits ne doivent pas faire oublier que les gommages peuvent aussi causer quelques dommages à la peau. Il est préférable de ne pas en faire plus d’une fois par semaine afin de ne pas fragiliser la peau. En le pratiquant, hormis sur les talons, il n’est pas nécessaire d’infliger un ponçage à la peau, surtout si la peau est déjà fragilisée. Une application circulaire tonique mais pas trop appuyée, sur une peau sèche ou humide, suffit. Enfin, le gommage destructurant le film hydro-lipidique de la surface de la peau, il est indispensable de nourrir et/ou d’hydrater ensuite la zone traitée.

Secrets de beauté d’Afrique.

Pour exfolier la peau, on peut utiliser plusieurs accessoires, tous issus du nord du continent : gant de kessa, éponge en loofah ou pierre d’argile mhakka. On peut également utiliser des minéraux ou végétaux (dont on utilise les fibres ou résidus) pour un gommage mécanique : sable, éclats de coquillages, sucre, café, écorce de coco… Enfin, d’autres actifs, non abrasifs, permettent une exfoliation chimique de la peau : papaye, ananas…

Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à consulter la fiche détaillée de tous ces actifs et accessoires dans l’ebook Secrets de beauté d’Afrique : dictionnaire cosmétique des actifs et rituels de soin.

Gotu Kola: une peau dense et forte.

gotu kola
« Madagascar : l’île de beauté » (3/3).  Plongée au cœur de l’Océan Indien avec cette mini-série.  Dans le livre Secrets de beauté d’Afrique, disponible au format Kindle sur Amazon, une île a particulièrement attiré notre attention tant elle offre, à elle seule, des actifs et rituels de beauté singuliers et efficaces. Découverte.

 

Origines de la plante.

Le Gotu Kola (plus connu sous le nom de Centella Asiatica), est une plante herbacée rampante originaire d’Inde, cultivée surtout dans l’Est de Madagascar, en milieux humides. Parmi les plantes médicinales les plus réputées de Madagascar, le Gotu Kola, aussi appelé Talapetraka par les malgaches, est traditionnellement utilisé pour toutes les affections dermatologiques.

Un raffermissant cicactrisant.

Le Gotu Kola est un anti-inflammatoire et un puissant cicatrisant. Les extraits de l’herbe et de la tige sont utilisés en soins pour les peaux sensibles et irritées. Le Gotu Kola stimule la production de collagène et de fibroblastes, ce qui favorise la régénération des cellules, la réparation des tissus et la cicatrisation, ainsi que la microcirculation. C’est pour cela qu’on trouve la Gotu Kola dans des crèmes cicatrisantes, post-opératoires, après soleil…
Plante médicinale avant tout, les recherches scientifiques ont permis d’identifier deux de ses actifs principaux : l’Asiaticoside et le Madécassoside, aux propriétés cosmétiques antioxydantes et stimulants de la production de collagène. Il raffermit la peau. Il est donc aussi un actif clé dans les crèmes anti-âge et les crèmes raffermissantes.

 

Masonjoany : le masque-soin séduction.

masonjoany
« Madagascar : l’île de beauté » (2/3). P longée au cœur de l’Océan Indien avec cette nouvelle mini-série.

Dans le livre Secrets de beauté d’Afrique, disponible au format Kindle sur Amazon, une île a particulièrement attiré notre attention tant elle offre, à elle seule, des actifs et rituels de beauté singuliers et efficaces. Découverte.

 

Une pratique ancestrale.

Pratique ancestrale à cheval entre le soin et la séduction, le port du masonjoany est une tradition vivace dans les îles de l’Océan Indien et à Madagascar en particulier. On porte le masque pour quelques heures ou pour la journée, on y ajoute aussi des motifs décoratifs floraux.

Ce masque / maquillage est réalisé à base d’un mélange d’eau, de bois de santal (Santalina madagascariensis) finement râpé sur une pierre de corail et de végétaux. Le mélange détermine la couleur du masque (blanc ou jaune à rouge) : bois de santal clair ou rouge, curcuma, safran, ka de Madagascar, henné…

Plus qu’un maquillage.

Au-delà de l’aspect visuel de ce maquillage couvrant, le masque protège des rayons UV et des agressions extérieures. En plus, il permet d’assainir la peau par ses propriétés désinfectantes et antiseptiques, d’éliminer les tâches pigmentaires et d’éclaircir le teint.
Enfin, c’est un maquillage qui maquille la peau mais aussi l’âme. Le bois de santal de Madagascar (utilisé en encens et en parfumerie) présente des propriétés apaisantes, relaxantes idéales pour se sentir belle et bien dans sa peau.

Le sujet vous passionne ? Pour aller plus loin découvrez l’ebook Secrets de Beauté d’Afrique / Dictionnaire cosmétique des actifs et rituels de soin.

Bredy mafana: le botox naturel.

bredes mafane
« Madagascar : l’île de beauté » (1/3).  Plongée au cœur de l’Océan Indien avec cette nouvelle mini-série.

Dans le livre Secrets de beauté d’Afrique, disponible au format Kindle sur Amazon, une île a particulièrement attiré notre attention tant elle offre, à elle seule, des actifs et rituels de beauté singuliers et efficaces. Découverte.

Origines de la plante.

Utilisées depuis très longtemps à Madagascar et dans tout l’Océan Indien pour ses vertus médicinales, les fleurs de Bredy Mafana ou Brede(s) Mafane (acmella oleracea) sont reconnues pour leur richesse en spilanthol, aux qualités anti-inflammatoires et anesthésiantes. En infusion ou à mâcher, le Mafane procure des sensations contrastées du piquant vers l’anesthésiant. Il est depuis longtemps préconisé pour calmer, voire soigner, les affections de la bouche (gingivites, abcès, carries, …), mais aussi pour son action apaisante sur les troubles digestifs et stomatologiques.

 

Freiner l’installation des rides d’expression.

En cosmétique, le bredes mafane a une capacité myorelaxante, à la fois rapide et progressive, qui permet une action antirides et relaxante en limitant les micro-contractions musculaires faciales à l’origine des rides d’expression (« pattes d’oie » et « rides du lion »). Il agit donc comme un Botox-like, un botox naturel, mais en douceur sans paralyser les muscles faciaux. Selon son dosage et sa durée d’utilisation, il permet un lissage et un défroissage de la peau, une diminution des rides existantes et de leur profondeur, et peut même empêcher l’apparition de nouvelles rides !

 

Découvrez le livre « Secrets de beauté d’Afrique »

cover secrets de beauté d'afrique

Vieillir sans une ride, sublimer son regard, mincir naturellement… Autant de secrets de beauté transmis de génération en génération par les femmes de tout le continent africain. Du Maghreb à l’Afrique Australe en passant par les îles de l’Océan Indien, l’Afrique regorge d’actifs naturels aux pouvoirs cosmétiques extraordinaires; et ce, pour tous les types de peau et toutes les carnations.

Cosmétopée: la science du végétal-beauté.

Basé sur la cosmétopée africaine, ce livre est un dictionnaire cosmétique accessible au grand public et dans lequel vous retrouverez une large sélection des huiles, beurres, extraits végétaux, huiles essentielles et autres rituels de beauté issus du territoire africain.

Pour chacun de termes, vous découvrirez de manière synthétique son origine, ses utilisations cosmétiques et ses propriétés organoleptiques.

Trois portes d’entrée vous sont offertes pour partir à la découverte de ces secrets de beauté.

1.Un classement alphabétique par ordre croissant.
2.Un classement par propriété cosmétique, par objectif.
3.Un classement par bassin géographique.

Grands classiques et petites pépites.

Redécouvrez les grands classiques (argan, karité, cacao…) et laissez-vous émerveiller par de jolis trésors (gingembre bleu, marula, poudre de qasil…).

Disponible dès à présent sur Kindle

Vous pouvez feuilleter gratuitement les premières pages et vous procurer ce ebook en 1 click dès à présent sur Kindle au prix de 9,99€.

Le Maroc élu meilleure destination spa du monde.

royal mansour

Comme chaque année, les palmarès des deux grandes compétitions professionnelles mondiales de l’industrie du spa sont attendus avec impatience. En 2017, les World Spa Awards et les Luxury Spa Awards ont largement mis en valeur l’Afrique et notamment le Maroc et ses spas somptueux mariant luxe et tradition.

Maroc: locomotive du spa en Afrique.

Entre culture et tradition, luxe et authenticité, le bien-être est un véritable art de vivre au Maroc. Le wellness est un des axes forts que l’Office du Tourisme du Maroc met en avant dans sa communication sur les marchés émetteurs de touristes. L’an dernier, le Maroc était déjà la meilleure destination du continent africain. Cette année, les World Spa Awards ont décerné au Maroc le prix de la Meilleure Destination Spa du Monde, rien de moins ! Devant la Californie, Dubai, La Suisse et même les Maldives !
Le Maroc est une terre où les bienfaits de l’eau sont mis à l’honneur sous diverses formes : le hammam présent dans chaque petite bourgade et dans les spas hôteliers les plus prestigieux, mais aussi la thalassothérapie dans les villes côtières (Agadir, Essaouira, Tamuda Bay, Casablanca) ou encore le thermalisme (Moulay Yacoub à proximité de Fès).

Les “World Spa Awards” récompensent la qualité du service et les efforts mis en œuvre pour garantir l’excellence dans cette industrie. Le tourisme de bien-être au Maroc affiche un taux de croissance annuelle de 10%.

 

Royal Mansour Marrakech: le meilleur du meilleur.

Au coeur de cette destination d’excellence, c’est le Spa du Royal Mansour de Marrakech qui a été élu Best Hotel Spa 2017 du Maroc. Son spa magnifique, d’un blanc pur, invite à la tranquillité et à la paix.
Au rez-de-chaussée, l’atrium en ferronnerie de dentelle blanche évoque une volière baignée de lumière naturelle. Ce niveau abrite deux hammams, un bassin Watsu, un espace de détente, la boutique du spa et un salon de thé. La piscine, protégée par une verrière dans le style d’une orangeraie, ouvre sur les jardins. En contre-bas du jardin, un très bel espace abrite un centre de remise en forme et un sauna.
Au premier étage, le spa compte dix cabines et propose une large gamme de soins (dans les marques marocMaroc, Sisley, Chanel, Léonor Greyl, Dr. Hauschka et Révérence de Bastien ) : massages, soins du visage, hydrothérapie, soins enveloppants, services d’esthétique traditionnels et un studio de pédi-manucure. Trois suites permettent aux hôtes en quête d’intimité de réserver un espace privé.

 

Palmarès Marocain 2017.

Parmi les nominés, voici un condensé des spas primés cette année. Les résultats complets sont à découvrir sur les sites des World Spa Awards et du Best Luxury Hotel Spa.

  • Meilleure destination spa au monde : Maroc.
  • Meilleur Spa Hôtelier du Maroc : Royal Mansour Marrakech.
  • Meilleur Resort Spa du Maroc : Banyan Tree Spa Tamouda Bay
  • Meilleur Resort de luxe : Royal Palm Spa Marrackech
  • Meilleur Spa de Palace : Mgallery La Medina Essaouira
  • Meilleur Urban Spa : Spa Four Seasons Marrakech

 

 

Unilever acquiert SheaMoisture et Nubian Heritage.

dove-pro-age-merinete-412x216

Le géant anglo-néerlandais Unilever (Dove, Axe…) vient d’acheter le portefeuille de marques à forte croissance du groupe américain Sundial, propriétaire de plusieurs marques cosmétiques ethniques emblématiques.

Des marques inclusives à un niveau de distribution jamais atteint.

Sundial Brands, créée il y a 26 ans dans le New-Jersey, est une entreprise leader dans le soin des cheveux et les soins de la peau. Reconnue pour son utilisation innovante d’ingrédients de haute qualité et « culturellement authentiques ». Les marques de Sundial incluent SheaMoisture, Nubian Heritage, Nyakio et Madame C.J. Walker.

Depuis sa fondation, Sundial s’est fait le champion de la beauté inclusive et a su répondre aux besoins jusqu’alors non satisfaits des consommateurs de couleurs.
Sundial Brands fonctionnera comme une unité autonome au sein d’Unilever. Le fondateur de Sundial, Richelieu Dennis, originaire du Liberia, continuera à diriger l’entreprise en tant que PDG et président exécutif. Celui-ci estime positif d’emmener le commerce communautaire à un autre niveau.

Une ouverture et des valeurs.

Depuis plusieurs années, et malgré quelques maladresses de communication, la marque cosmétique phare du groupe, DOVE, s’ouvre et de met en valeur les consommatrices à la peau foncée. Unilever entend répondre aux besoins spécifiques des consommateurs multiculturels et produire un impact social positif à travers le monde. Unilever vient d’ailleurs de créer un fonds de 50 millions de dollars destiné à investir dans les projets de femmes afro-entrepreneurs et à favoriser leur empowerment.

Source Agence Reuters.