Pilosité des peaux noires : particularités et solutions

epilation_laser

Alors que la tendance est au glabre, être sujet(te) à une pilosité excessive peut constituer une gêne, voire un véritable complexe.  D’autant plus que le caractère crépu du poil des peaux noires africaines engendre de nombreuses problématiques inesthétiques.  La solution pour en être quitte définitivement : le laser Yag.

Pilosité des peaux foncées.

Si la pilosité des femmes (et hommes) d’origine subsahariennes est en général peu marquée, des facteurs génétiques ou un métissage peuvent favoriser une pilosité plus importante, notamment au niveau du visage.  Cette réaction hormonale est due à une hypersensibilité aux androgènes.  Plus on remonte vers la Méditerranée, plus la pilosité peut être abondante et aller jusqu’à l’hirsutisme.

Problématiques liées à la repousse des poils.

Les techniques d’épilation mécanique (rasoir), chimique (crème dépilatoire) ou d’arrachage du poil (sucre, cire, épilateur à pinces, fil) ne sont pas sans danger pour les peaux foncées.

  • Comme les cheveux, les poils du visage ont tendance à friser.   Du fait de leur caractère crépu, les poils étant incurvés ont tendance à s’enrouler sur lui-même.  Au lieu de sortir bien droit du follicule pileux, ils restent dans la peau et créent boutons, kystes, infections
  • Ces boutons engendrent eux-mêmes des taches localisées ou en zones et des cicatrices, parfois en relief (chéloïde)
  • On observe aussi parfois une repousse paradoxale, c’est-à-dire la repousse de nouveaux poils, parfois plus drus, juste à côté du poil épilé.  On peut aussi voir deux poils pousser dans le même follicule pileux.

Une solution définitivement : le laser Yag.

L’épilation définitive est relativement chère (min. 60€ par zone par séance) mais elle reste un bon investissement à long terme pour celles qui sont lasses de faire une guerre quotidienne à leurs poils et aux ennuis esthétiques cités précédemment.

Pour l’épilation définitive sur les peaux foncées, on utilise un laser spécifique, le laser YAG « long pulse ».  Ce laser a la capacité de cibler un pigment prédéterminé. La longueur d’onde du Yag, à 1064 nanomètres, est absorbée par le pigment noir du poil ce qui entraîne un échauffement du poil et une brûlure du follicule pileux. La mélanine de la peau est plus claire que celle du poil, ce qui permet d’éviter de brûler l’épiderme. Moins précis, les lasers alexandrite et autres lampes à lumière pulsée se montrent inefficaces voire dangereux pour les poils noirs sur peaux foncée.

L’épilation laser est obligatoirement réalisée par un spécialiste de la santé (médecin esthétique ou dermatologue).  Il se fait sur un poil rasé 48h avant la séance afin que l’énergie soit absorbée intégralement par le poil resté dans le follicule pileux, et non à la surface de la peau, ce qui augmenterait la sensation de brûlure.  Il est souhaitable d’utiliser une crème anesthésique, une heure avant la séance car l’épilation laser peut être douloureuse.  La peau est échauffée, rouge plusieurs heures après la séance.  Le laser permet de détruire la majorité des poils visibles au cours d’une séance, mais les poils ne poussent pas tous au même rythme. D’où la nécessité de réaliser plusieurs séances (4 à 12 espacées d’un mois) qui engloberont l’ensemble des cycles pilaire.  En fin de traitement, ce sont  environ 90% des poils qui ne repousseront plus, de manière définitive.   Pour le visage, des séances d’entretien tous les 3 ans sont souvent utiles.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s