Quand l’afro-chamanisme envoûte le spa.

fume2

Découverte d’un soin spa directement inspiré de l’afro-chamanisme, association entre la pratique rituelle chamanique classique (plantes, chant, musique) et le massage africain.  Une co-création pour un soin à 4 mains issu des connaissances pointues de deux praticiennes afropéennes, Julie Lombé et Saravah Steimes.  Une  nouvelle occasion de montrer à quel point l’Afrique est une source d’inspiration puissante, originale et efficace pour élargir les horizons des pratiques holistiques dans les spas.

C’est une initiation à une quête profonde d’écoute de soi, jusqu’à nos racines ancestrales, une expérience originale et libératrice qui, tout à la fois apaise, équilibre et rempli d’énergie.

Afro-chamanisme: une pratique ancestrale.

L’afro-chamanisme est, dans sa forme originelle, une voie de guérison et un voyage vers un univers plus vaste que le monde tangible.  On y accède par la transe, la pratique de l’extase, le dialogue avec les esprits des morts, l’invocation des forces de la nature, les percussions…  En Afrique, et malgré la profonde mutation des modes de vie, ce savoir/pouvoir thérapeutique demeure aux mains des chamanes, guérisseurs ou sorciers du village où il est transmis oralement de génération en génération.  Cette pratique chamanique n’est pas propre à l’Afrique, on la retrouve en Amazonie, chez les Amérindiens, les Aborigènes et même en Europe!

Massage sonore. 

Avant le soin, quelques gouttes d’huiles essentielles méditatives (vétiver) sont appliquées afin de se recentrer.  Le vétiver combat la nervosité et aide à reprendre contact avec son corps.  On procède aussi à des inhalations purifiantes de sauge.

Ensuite, c’est une immersion dans un autre référentiel sensoriel qui commence.  Le corps et l’esprit sont bercés par des vagues de sons.  Il faut savoir que tout et tout le monde vibre à une certaine fréquence.  Le son est une onde émise qui se propage de molécule en molécule, de façon mécanique, créant une série de pressions et dépressions avec plus ou moins de régularité, plus ou moins d’amplitude.   Ce son est capable d’exciter ou de calmer le corps (fréquence cardiaque, respiratoire) et l’esprit (activité cérébrale).

Tout son est vibration et toute vibration est énergie.  Durant le soin c’est une triple porte d’entrée vibratoire et énergétique qui est offerte: la voix, la musique, le toucher.

Chantant des mantras a capella, la voix envoûtante de Saravah Steimes (voir plus bas) est poussée jusqu’à la transe.  Ces chants chamaniques sont portés par la musique en live et la maîtrise des instruments: hochets, tambour plat amérindien, carillons, bol tibétain et bol de cristal, accordéon…   Saravah Steimes ajoute «j’utilise aussi des plantes séchées pour tapoter le corps durant la session.  Mais le type de feuilles – au son et à la texture si particuliers ! – ne sera pas dévoilé ici, cela relève d’un procédé secret et précieux que je préfère ne pas divulguer ».  Cette longue étape transporte le client dans un voyage à travers lui-même.   Le massage sonore agit sur les plans physique, émotionnel et mental et apporte un équilibre général et une grande sérénité.

 Massage d’éveil.

« Il est presque systématique d’être plongé dans un état situé entre l’éveil et le sommeil et durant lequel on pourra être témoin de souvenirs, de visions oniriques.  C’est une libération émotionnelle.  Il faut être un peu aventurier dans l’âme pour opter pour ce type de soin tribal, revisité, mais pas édulcoré.  C’est un soin littéralement bouleversant! Il brise parfois certaines carapaces mais on en ressort toujours plus fort » explique Julie Lombé.  Alors que l’esprit vagabonde, commence un massage d’éveil qui est une technique de massage régénérant basée sur des effleurages, des pressions et percussions du corps et du crâne, des étirements, des balanciers et les frictions pour chasser les tensions et les pensées négatives.  Les secousses finales relancent l’énergie dans tout le corps.  Ce soin peut tout aussi bien se pratiquer habillé qu’à même la peau.

Le rituel se termine par une collation détox légère: une infusion dépurative et des fruits frais.

Dans le cadre d’un soin spa, c’est donc une invitation au voyage et au bien-être mais la limite de l’allégation santé et le terme « guérison » n’est jamais franchie.

Rencontre entre deux thérapeutes, chercheuses passionnées.

  • Saravah Steimes / la chamane urbaine.  Originaire du Congo , Saravah Steimes est enseignante de profession (dans des écoles internationales et, à présent, à Bruxelles).  Voyageuse, son parcours l’a emmenée d’Afrique en Europe, de l’Australie à la péninsule arabique. Elle nourrit sont art du chamanisme et du chant avec les cultures qu’elle rencontre.
  • Julie Lombé / la spécialiste belge des techniques africaines.  Originaire elle aussi du Congo, elle étudie et transmet tout le savoir accumulé sur les techniques wellness et les actifs issus du continent africain.  Elle est la créatrice du Massage Congo, synthèse des différents protocoles répertoriés de l’Afrique du Nord à l’Afrique Australe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s