Beauté minérale: le diamant (série 1/3).

Diamant de beauté Carita

Notre Dictionnaire Cosmétique des Actifs et Rituels de Beauté d’Afrique (disponible sur Amazon) vient d’être mis à jour avec l’ajout d’un chapitre et de fiches consacrés à la beauté minérale.  Découvrez les étonnants bienfaits de  la gemmo-cosmétique et de la lithothérapie.   Quand les minerais et les pierres (semi) précieuses d’Afrique prennent soin de notre peau et de notre âme.

Composé de carbone pur, le diamant fait partie des quatre pierres précieuses. Bien connu dans des tons de couleur blanche et transparente, il existe aussi en différentes couleurs (jaune, noir, rose, bleu, vert… Il est utilisé en joaillerie mais également dans l’industrie (considéré comme le plus dur des matériaux naturels) et en cosmétique de luxe. Le diamant est extrait essentiellement d’Afrique Centrale à Australe.

 

L’éclat du teint grâce au pouvoir soft focus.

Réfléchissant fortement la lumière, les particules de diamant se logent dans le creux des rides et en atténuent visiblement la profondeur en réfléchissant la lumière. C’est l’effet soft-focus parfait du maquillage et des soins pro-jeunesse pour lisser les imperfections.

Dureté et douceur.

Considéré comme le matériaux naturel le plus dur au monde, le diamant, une fois réduit en poudre très fine peut être incorporée dans les scrubs pour une exfoliation mécanique ultra puissante.

Les pierres qui soignent.

En lithothérapie, le diamant est à la fois un amplificateur de vos propres capacités. Pierre de lumière, elle donne force, courage, créativité, clairvoyance… Il protège également des énergies négatives extérieures, le stress des autres ou les courants électromagnétiques.

 

 

(c) Carita

Aloe Ferox et tamarin : les actifs « hydra-minceur ».

aloe ferox

En période de forte chaleur, les pertes insensibles en eau et la transpiration augmentent significativement. C’est aussi la saison des tenues plus légères et des activités de plein air. L’été, nous avons donc des besoins accrus en hydratation et, souvent, des envies de minceur.

Un seul actif pour deux objectifs.

Hydrater une peau assoiffée.

Pour maintenir un bon taux d’hydratation, il faut à la fois augmenter ses apports en eau (en buvant et en appliquant des cosmétiques) et empêcher son évaporation (restaurer la fonction barrière de la peau).
Le flux hydrique est indispensable aux bons échanges à l’intérieur des différentes couches de la peau. Une peau bien hydratée apporte un confort quotidien, prévient les signes visibles de vieillissement cutané et empêche la peau de briller.

Affiner la silhouette.

Pour affiner la silhouette, une bonne hygiène de vie est nécessaire. Cela passe par manger sainement, faire du sport, bien dormir et, bien entendu, soigner sa peau. Les actifs cosmétiques et leur application en massage permet de jouer à la fois sur la réduction des amas adipeux, le drainage des liquides et la fermeté de la peau. Trois actions indispensables et synergiques.

L’Aloe Ferox : pour rester jeune et mince.

Poussant jusqu’en bordure du désert du Karoo (au Sud du Kalahari), l’aloe ferox est un trésor de la botanique sud-africaine. Cette plante impressionnante (elle peut mesurer jusqu’à trois mètres de haut) ne pousse qu’à l’état sauvage, dans un sol sablo-limoneux, en plein soleil.
Les feuilles de l’aloe ferox donnent deux sèves différentes. Une première, jaune, amère est utilisée comme diurétique. Mélangée à la pulpe des feuilles, elle est ingérée et produit un effet détox.

La seconde sève extraite de l’aloe ferox est un gel blanc, utilisée dans les soins de la peau. L’aloe ferox présente une concentration très dense en vitamines, oligo-éléments, acides aminés, enzymes… Il hydrate la peau intensément, stimule la synthèse du collagène et participe activement au processus de renouvellement cellulaire et de cicatrisation.

Tamarin : l’acide hyaluronique végétal.

Le tamarin est le fruit du tamarinier (Tamarindus indica). C’est un fruit tropical originaire d’Inde mais sa présence est attestée sur l’Ile de la Réunion dès 1700 et en Afrique. Ses gousses de couleur marron, sont consommées de multiples façons. C’est en effet un super-aliment contenant une multitude de vitamines et de minéraux.

Les graines de tamarin contiennent des xyloglycanes qui procurent une hydratation intense à la peau et la repulpe de manière visible. Le tamarin renforce l’élasticité, lisse les rides et les ridules.

Ces graines ont également un fort pouvoir laxatif. Le tamarin entre d’ailleurs dans la composition de certains médicaments destinés à faciliter le transit. Un complément alimentaire « minceur » naturel.

Les actifs cosmétiques naturels et les secrets de beauté du continent africain vous intéressent?  Procurez vous sans tarder le dictionnaire Secrets de beauté d’Afrique. Disponible en ebook sur Amazon.

Wellness africain: au-delà du corps.

cover

De la beauté au bien-être.

Depuis de nombreux mois, la transition du traitement des infos « beauté » vers des sujets « bien-être » est largement amorcée sur le blog PanafricanBeauty.  Mais si jusqu’ici, les sujets wellness étaient presque exclusivement basés sur le corps (techniques de massage, les plus beaux spas, afro-yoga, etc…), il faut être conscient que le bien-être est une approche globale plus large.

Le terme « bien-être » est d’ailleurs une notion définie depuis 1994 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme « englobant de manière complexe la santé physique de la personne, son état psychologique, son niveau d’indépendance, ses relations sociales, ses croyances personnelles et sa relation avec les spécificités de son environnement ». C’est donc une philosophie transversale, qui prend en charge, de manière holistique, l’entièreté de la personne : son corps et son mental.

 

Les philosophies du bonheur.

L’Afrique porte-t-elle en son sein des philosophies wellness, un ensemble de pratiques qui apporteraient un bien-être et, par extension, le bonheur ?

Car ces fameuses philosophies du bonheur, on en croise un peu partout à la surface de la planète. L’ONU établit d’ailleurs chaque année son World Happiness Report, un classement des pays les plus heureux du monde en fonction de plusieurs critères dont le PIB, l’espérance de vie en bonne santé, la liberté, la générosité et l’aide sociale. Et l’on y retrouve, année après année les pays du nord de l’Europe et leurs fameux courants – pas toujours simples à résumer – qui synthétisent leur « art de vivre heureux ».
• Le Hygge danois qui vous fait sentir calme, confortable et connecté à votre propre ressenti, heureux des petites choses de la vie.

• Le Lagom suédois qui signifie « pas trop, pas trop peu », une approche frugale et équilibrée de la vie conjuguée à un respect de la nature.

• Le Cosagach écossais qui nous fait nous sentir bien, à l’abri et au chaud.

• Le Gezelligheid néerlandais qui invite à prendre du plaisir avec les autres en toute convivialité.

 

Plus qu’un livre sur la Sagesse Africaine.

Les fidèles lecteurs auront remarqué qu’il y a un peu moins d’articles ces derniers mois sur le blog. Moins d’articles mais pas moins d’écriture.  C’est pour tenter de répondre à la question « Quels sont les apports de l’Afrique en matière de bien-être? » que je me suis plongée depuis plusieurs mois dans mon histoire familiale personnelle et dans la culture et la spiritualité panafricaine.  L’objet de mes recherches (dont je tairai ici le contenu pour ménager le suspens) fera l’objet d’un livre à paraître prochainement.

…Stay tuned 🙂

Championnat du monde de massage… où est l’Afrique?

chaz armstrong

Le week-end dernier (19 et 20 mai 2018), se tenait à Copenhague (Danemark) le Championnat du Monde de Massage. Organisé par l’Association Internationale de Massage (IMA), il réunissait près de 150 masseurs venus de 27 pays différents.

J’expliquais dans un précédent article  toute la subjectivité et la relativité de ce type de concours et d’Awards. Après avoir vécu un tel concours de l’intérieur, je confirme chacun des points tant positifs que négatifs.

Les raisons d’une faible présence africaine.

Pas de représentants venus directement du continent africain mais 4 thérapeutes issus de la diaspora (Belgique, UK) et un afro-américain étaient présents.

Sans avoir atteint la finale, j’étais néanmoins particulièrement fière de présenter le Massage Congo dans la catégorie free-style et d’être l’ambassadrice des techniques africaines auprès des professionnels du monde entier. Mais pourquoi étions-nous si peu nombreux ?

Quelques raisons :

  • L’industrie naissante:  Si l’industrie cosmétique est en plein boom sur le continent africain, le secteur wellness est un peu à la traine. Sous l’impulsion de la SWAA, la profession se fédère et s’organise au niveau régional mais ce ne sont encore que les prémices et l’association n’est pas encore très connue des praticiens.

 

  • L’accès à l’information. Le concours n’en était qu’à sa deuxième édition. Relayé par les réseaux sociaux, la presse spécialisée et les fédérations nationales, il faut évidemment un certain temps pour que l’événement se fasse connaître.

 

  • La logistique: formalités administratives et coûts liés à ce type de concours ne sont pas à minimiser. L’obtention d’un visa est parfois difficile à obtenir pour entrer sur le continent européen. Frais d’inscription, transport, logement, vêtements officiels, frais divers dans un pays scandinave où le coût de la vie est relativement élevé font de ce genre de concours un réel investissement que tous les thérapeutes ne peuvent pas se permettre.

 

  • Le manque de modèle inspirants. Tant dans les organisateurs que dans les rangs des membres du jury, vous ne trouverez aucuns représentants de la communauté africaine. Il est alors moins évident de se projeter positivement dans ce type de concours

 

Chaz Armstrong : Médaille d’argent / catégorie Massage sur Chaise.

Mais s’il est un masseur inspirant, c’est bien Chaz Armstrong!  Il termine la compétition avec la médaille d’argent dans la catégorie massage sur chaise.

Originaire de Saint-Louis / Missouri (USA), Chaz Armstrong  (voir photo ci-dessus) a commencé le massage à l’âge de 17 ans. Il est diplômé du Johnson County Community Collège avec un diplôme d’associé en massothérapie. Il a maintenant plus de 18 ans d’expérience en massothérapie professionnelle à son actif.

Chaz Armstrong est spécialiste du massage sur chaise. Il a mis au point une technique où il combine un mélange unique de Amma (shiatsu), de deep tissues et de massage suédois. Durant le soin, il libère les tensions des tissus profonds (fascias). Ses talents de musiciens (rythm and blues, rock et country) se perçoivent dans son touché précis et élégant. Découvrez sa mini-vidéo ici

 

Découvrez le livre « Secrets de beauté d’Afrique »

cover secrets de beauté d'afrique

Vieillir sans une ride, sublimer son regard, mincir naturellement… Autant de secrets de beauté transmis de génération en génération par les femmes de tout le continent africain. Du Maghreb à l’Afrique Australe en passant par les îles de l’Océan Indien, l’Afrique regorge d’actifs naturels aux pouvoirs cosmétiques extraordinaires; et ce, pour tous les types de peau et toutes les carnations.

Cosmétopée: la science du végétal-beauté.

Basé sur la cosmétopée africaine, ce livre est un dictionnaire cosmétique accessible au grand public et dans lequel vous retrouverez une large sélection des huiles, beurres, extraits végétaux, huiles essentielles et autres rituels de beauté issus du territoire africain.

Pour chacun de termes, vous découvrirez de manière synthétique son origine, ses utilisations cosmétiques et ses propriétés organoleptiques.

Trois portes d’entrée vous sont offertes pour partir à la découverte de ces secrets de beauté.

1.Un classement alphabétique par ordre croissant.
2.Un classement par propriété cosmétique, par objectif.
3.Un classement par bassin géographique.

Grands classiques et petites pépites.

Redécouvrez les grands classiques (argan, karité, cacao…) et laissez-vous émerveiller par de jolis trésors (gingembre bleu, marula, poudre de qasil…).

Disponible dès à présent sur Kindle

Vous pouvez feuilleter gratuitement les premières pages et vous procurer ce ebook en 1 click dès à présent sur Kindle au prix de 9,99€.

Quand l’afro-chamanisme envoûte le spa.

fume2

Découverte d’un soin spa directement inspiré de l’afro-chamanisme, association entre la pratique rituelle chamanique classique (plantes, chant, musique) et le massage africain.  Une co-création pour un soin à 4 mains issu des connaissances pointues de deux praticiennes afropéennes, Julie Lombé et Saravah Steimes.  Une  nouvelle occasion de montrer à quel point l’Afrique est une source d’inspiration puissante, originale et efficace pour élargir les horizons des pratiques holistiques dans les spas.

C’est une initiation à une quête profonde d’écoute de soi, jusqu’à nos racines ancestrales, une expérience originale et libératrice qui, tout à la fois apaise, équilibre et rempli d’énergie.

Afro-chamanisme: une pratique ancestrale.

L’afro-chamanisme est, dans sa forme originelle, une voie de guérison et un voyage vers un univers plus vaste que le monde tangible.  On y accède par la transe, la pratique de l’extase, le dialogue avec les esprits des morts, l’invocation des forces de la nature, les percussions…  En Afrique, et malgré la profonde mutation des modes de vie, ce savoir/pouvoir thérapeutique demeure aux mains des chamanes, guérisseurs ou sorciers du village où il est transmis oralement de génération en génération.  Cette pratique chamanique n’est pas propre à l’Afrique, on la retrouve en Amazonie, chez les Amérindiens, les Aborigènes et même en Europe!

Massage sonore. 

Avant le soin, quelques gouttes d’huiles essentielles méditatives (vétiver) sont appliquées afin de se recentrer.  Le vétiver combat la nervosité et aide à reprendre contact avec son corps.  On procède aussi à des inhalations purifiantes de sauge.

Ensuite, c’est une immersion dans un autre référentiel sensoriel qui commence.  Le corps et l’esprit sont bercés par des vagues de sons.  Il faut savoir que tout et tout le monde vibre à une certaine fréquence.  Le son est une onde émise qui se propage de molécule en molécule, de façon mécanique, créant une série de pressions et dépressions avec plus ou moins de régularité, plus ou moins d’amplitude.   Ce son est capable d’exciter ou de calmer le corps (fréquence cardiaque, respiratoire) et l’esprit (activité cérébrale).

Tout son est vibration et toute vibration est énergie.  Durant le soin c’est une triple porte d’entrée vibratoire et énergétique qui est offerte: la voix, la musique, le toucher.

Chantant des mantras a capella, la voix envoûtante de Saravah Steimes (voir plus bas) est poussée jusqu’à la transe.  Ces chants chamaniques sont portés par la musique en live et la maîtrise des instruments: hochets, tambour plat amérindien, carillons, bol tibétain et bol de cristal, accordéon…   Saravah Steimes ajoute «j’utilise aussi des plantes séchées pour tapoter le corps durant la session.  Mais le type de feuilles – au son et à la texture si particuliers ! – ne sera pas dévoilé ici, cela relève d’un procédé secret et précieux que je préfère ne pas divulguer ».  Cette longue étape transporte le client dans un voyage à travers lui-même.   Le massage sonore agit sur les plans physique, émotionnel et mental et apporte un équilibre général et une grande sérénité.

 Massage d’éveil.

« Il est presque systématique d’être plongé dans un état situé entre l’éveil et le sommeil et durant lequel on pourra être témoin de souvenirs, de visions oniriques.  C’est une libération émotionnelle.  Il faut être un peu aventurier dans l’âme pour opter pour ce type de soin tribal, revisité, mais pas édulcoré.  C’est un soin littéralement bouleversant! Il brise parfois certaines carapaces mais on en ressort toujours plus fort » explique Julie Lombé.  Alors que l’esprit vagabonde, commence un massage d’éveil qui est une technique de massage régénérant basée sur des effleurages, des pressions et percussions du corps et du crâne, des étirements, des balanciers et les frictions pour chasser les tensions et les pensées négatives.  Les secousses finales relancent l’énergie dans tout le corps.  Ce soin peut tout aussi bien se pratiquer habillé qu’à même la peau.

Le rituel se termine par une collation détox légère: une infusion dépurative et des fruits frais.

Dans le cadre d’un soin spa, c’est donc une invitation au voyage et au bien-être mais la limite de l’allégation santé et le terme « guérison » n’est jamais franchie.

Rencontre entre deux thérapeutes, chercheuses passionnées.

  • Saravah Steimes / la chamane urbaine.  Originaire du Congo , Saravah Steimes est enseignante de profession (dans des écoles internationales et, à présent, à Bruxelles).  Voyageuse, son parcours l’a emmenée d’Afrique en Europe, de l’Australie à la péninsule arabique. Elle nourrit sont art du chamanisme et du chant avec les cultures qu’elle rencontre.
  • Julie Lombé / la spécialiste belge des techniques africaines.  Originaire elle aussi du Congo, elle étudie et transmet tout le savoir accumulé sur les techniques wellness et les actifs issus du continent africain.  Elle est la créatrice du Massage Congo, synthèse des différents protocoles répertoriés de l’Afrique du Nord à l’Afrique Australe.

RITUEL: concept-spa métissé, passerelle entre l’Afrique et l’Europe

rituel concept spa africology

Capter l’ère de temps ne suffit pas.  Il arrive un moment où il faut passer de la théorie à la pratique…  Forte de son métissage belgo-congolais et de son expérience internationale dans l’univers  du spa et de la beauté et du tourisme, Julie Lombé ouvre  un concept-spa afropéen, fusion entre ses deux cultures.

RITUEL est un concept-spa métissé, passerelle entre l’Afrique et l’Europe.  La philosophie des lieux traduit à la fois :

  • une approche holistique basée sur la sagesse et les traditions africaines (accueil généreux, joie de vivre, créativité, saveurs et couleurs, sens de la communauté…),
  • une approche cartésienne basée sur les résultats avec des soins ultra-techniques dont l’efficacité apporte bien-être, beauté et santé à la peau.

RITUEL, le concept-spa des voyageurs.

Voyager ouvre l’esprit, rend curieux, philosophe, audacieux, conscient de la diversité et de la beauté du monde.  A ce titre, Rituel vous reconnecte à vous, à l’essentiel, procure des émotions vraies et offre des soins et des marques qui sortent des sentiers battus (notamment Africology, la marque de niche de cosmétiques naturels sud-africains).

Des soins corps Signature imaginés avec passion par Julie Lombe, véritables périples en terres africaines et réalisés à base d’actifs africains aux puissants pouvoirs régénérants : karité, marula, aloe ferox, black pepper…

Quelques exemples :

  • Gommage Kwilu: gommage purifiant du corps au sucre de canne et au véritable Rhum Kwilu
  • Rituel de Saison : de Marrakech à Johannesbourg, du Caire à Madagascar, à chaque saison, une nouvelle destination africaine, un mini soin en édition limitée et une dégustation savoureuse.
  • Massage Congo: l’authentique massage africain  aux bâtons d’ébène qui vous ressource, vous apporte joie et énergie.
  • Virunga Wild Experience : un voyage au Pays des 1000 collines qui immerge le client dans une brume apaisante, s’en suit un gommage et des étirements du corps aux lianes de coton et un massage méditatif aux pierres volcaniques chaudes
  • Katanga Gold Experience: un massage corps relaxant à l’huile précieuse de marula et poudre d’or 24K, massage visage anti-âge sublimateur et vin pétillant sud-africain aux paillettes d’or.

RITUEL, un concept de Beauté Globale.

On trouve chez Rituel des soins pour hommes et pour femmes, pour tous les types de peau et toutes les carnations.  En effet, Julie Lombé, formatrice  nationale pour la marque Sothys et auteure du blog  www.panafricanbeauty.com est à la fois skin-specialist des peaux caucasiennes et experte des peaux foncées et de leurs attentes spécifiques.

RITUEL, c’est aussi une boutique bien-être.

Grande tendance des secteurs mode, déco, voyage ou beauté, l’Afrique, c’est chic !  RITUEL propose des cosmétiques et des articles wellness (au sens large : accessoires, déco, épicerie fine, librairie) évocateurs de l’Afrique, qu’elle soit traditionnelle, contemporaine, revisitée, ethnique-chic…  dans les marques Sothys, Africology,  Raw ou encore It Mamma …et d’autres à venir.

RITUEL, le concept spa engagé de ceux qui font bouger le monde.

Rituel se veut enfin un espace de rencontres et d’expression où l’on apprend à développer son potentiel, à vivre pleinement sa vie et créer un monde résolument positif ; un lieu ami pour chaque client voulant partager sa passion ou ses combats avec les autres membres de la communauté.  La salle de formation accueille ateliers, stages, expositions…

 

Infos pratiques: 

Week-end d’ouverture le 09 décembre, de 10h à 18h00.

Adresse: Rue de Fétinne, 84 – 4020 Liège (Belgique).

>>>>>  Rejoignez notre page: www.facebook.com/RituelConceptSpa

 

 

© Photos Africology

Why nobody knows anything about African Massage. And why you should!

african massage

 

Beauty rituals of course do exist in Africa.  We prove it along and forth in our articles.  But what about massage? Does a real ‘spa culture” exists in Sub-Saharan Africa?  I don’t talk about North Africa (with the world-wide known tradition of Hammam) or about the Indian Ocean (development of spa culture through the development of tourism and hotel industry), let’s talk about Black Africa.

The reasons why

In Africa, ‘to touch’ is more natural than in Western countries : narrow proxemics, maternal skin-to-skin, therapeutic touch, initiation or religious rites…  But they don’t consider the touch / the massage as a time for relaxation and introspection.
However, locally, there are very specific and ancient massage techniques and even hot springs with thermal benefits.   But due to the oral transmission, due to the lack of ancient written, due to the lack of massage schools, due to the lack of scientific validation of the benefits, and unfortunately due to the negative image of Africa (poverty, diseases, wars…)  African techniques have struggled to expand internationally ; making these practices completely anecdotal globally.

The African approach …and trend.

Yet the African approach is really interesting! And Africa has much to offer in the massage industry: healing philosophy, shamanism, technical gesture, original accessories (rungu, calabash…), natural and effective products, music…  Some African countries (South Africa, Namibia), along with the development of tourism, offer now traditional African massages.  Global Wellness Tourism Congress Research (2014) said Sub-Saharan Africa will see strong 12.6% growth by 2017.  Africa is a trend to catch.
 In Western countries, during the ‘cocoa-therapy fever’ (around the 2000s), here and there, some spa and cosmetics brands had developed African-inspired treatments.
But what if the global development of these African massages was done by the diaspora?  We’ve mentioned on our blog different ones: the Digui Massage (West Africa), the Congo Massage (Central Africa) and the Vunkuwa Massage (South Africa).  Here is my favorite one (of course!): the Congo Massage.  

Congo Massage : « happy-therapy » and deep energy. 

« I wanted to offer my clients an African holistic treatment that powerfully reconnects them to their roots, to who they really are; a treatment that not only relax but detoxifies the whole body and brings a deep energy.  I wanted a massage which represents the creativity, the elegance and the « joy despite everything » of the Congolese people.   

So, as I am both Belgian and Congolese, I created the Congo Massage ®, a Signature Massage which is nearly a tribal choreography on the body of the client.  During the treatment, its heart rate varies depending on the hypnotic drum of the djembe, sometimes frenetic, sometimes calm and deep. A unique experience. » says Julie Lombé.

Congo Massage ® begins with a long session of feet reflexology, with baobab oil, symbolic tree in Africa, ‘palaver tree « under which young people come to listen to the stories of their elders. The feet connect us to the earth, to our roots, to our energy flow.

What follows is a massage of the whole body, manual first, and accessorized in a second time. This massage is inspired by several African massage techniques. First massage Rungu (Kenya) whose characteristic is to use Rungu wooden sticks, young Maasai warriors attributes. Concerning the Congo Massage ®, we use precious ebony and wenge wooden sticks coming from the DRC.  The two different sizes allow working on every part of the body.  They are used for drainage, vibrations, pressure, percussions and stretching.

Another influence is the Bamikilé massage (Cameroon – United Baham) whose baham handle (or handle Manefaing), made of sacred red earth is used by healers for its cleansing properties. The gesture of ‘African rolled’ is played by pivots pressures of the hand on the muscles to loosen them in depth.

After the treatment, the client feels happy and has a peaceful mind, its body is full of energy and shaped, its skin is regenerated.

All products are organic and/or Fair Trade and grown in Africa.

As mentioned above, for the work on the feet, we use baobab oil (healing and regenerating the drier skins) and add a few drops of essential oil of black pepper (warms and relaxes the muscles, stimulates the digestive glands , activates circulation) for an immediate detox and wellness action.

For the rest of the body, a blend of butter Shea (nourishing and restorative) and cocoa (antioxidant polyphenols, theobromine and caffeine burns fat).  The client adds a choice of vegetable extracts of coffee, cocoa or pineapple to reinforce the sliming properties… and because it smells delicious!

At the end of the treatment, to complete the journey of the senses, tea or African coffee with chocolate or, depending on the season, juice and fresh fruit are served.

>>> You are a therapist and you want to learn the Congo Massage ©: register here!

(c) Picture: Madikwe-Safari-Lodge-Madikwe-South-Africa

Bienvenue à tous sur Panafrican Beauty !

Julie Lombé - spécialiste panafricaine des secteurs spa / beauté / wellness

Julie Lombé – spécialiste panafricaine des secteurs spa / beauté / wellness

Bonjour et bienvenue à tous.  Je suis ravie de vous accueillir, toujours plus nombreux sur cette page ! C’est incroyable! Un mois à peine après la première publication sur le blog et la page Facebook, vous êtes déjà des milliers à m’avoir rejoint! Cela me conforte dans l’idée que les thématiques abordées sont d’un intérêt croissant.  Je vous invite à en découvrir davantage sur Panafrican Beauty et sur moi dans cet article.  Bonne lecture et surtout: MERCI!

Panafrican Beauty c’est un blog de veille marketing analysant les secteurs de la beauté et bien-être sur les marchés panafricains :

  • Une  vision à 360° sur les places qu’occupe l’Afrique dans l’industrie globale de la beauté  et du bien-être: destinations spa, actifs naturels, techniques de soin, dermato des peaux foncées, marques, tendances et nouveaux concepts, Personnalités,  marketing, statistiques, agenda… et quelques coups de coeurs 🙂
  • Une approche panafricaine « 3D » qui donne du relief à l’info beauté et bien-être:
    • Dimension territoriale traitant aussi bien de ce qui se passe au Maghreb, en Afrique Subsaharienne ou dans les îles de l’Océan Indien.
    • Dimension ethnique traitant des spécificités des peaux foncées et des attentes des femmes en Afrique et dans la diaspora afropéenne et afro-américaine.
    • Dimension conceptuelle visant à comprendre comment l’Afrique se défini et comment sa culture et sa nature sont réinterprétées à travers le monde.

Panafrican Beauty, c’est surtout l’expression de toutes mes passions et domaines de compétences:

  • L’industrie de la beauté et du bien-être: mom-entrepreneure,  je suis esthéticienne / massothérapeute / spa manager / make-up artist / massage designer /  développeuse de produits / conférencière.  Je suis actuellement formatrice en cosmétique Bel-Lux pour une grande maison parisienne.
  • L’Afrique: métisse belgo-congolaise de 35 ans, je suis à la fois une africaine vivant en Europe et une européenne passionnée par l’Afrique.  Titulaire d’une maîtrise en management du tourisme (spécialisation Afrique Centrale), j’aime les voyages, la cuisine, la danse, les produits cosmétiques sélectifs… made in Africa.
  • L’écriture: je suis amoureuse des mots qui riment, des mots qui claquent, des mots qui émeuvent, des mots qui font vendre, des mots qui font réfléchir, des accents d’ici et d’ailleurs qui font voyager entre les cultures, entre les continents.

Panafrican Beauty, c’est aussi une marque déposée et protégée pour les secteurs:

  • Cosmétiques
  • Formation
  • Presse
  • Events

Panafrican Beauty, c’est enfin une forte présence en ligne: