Mozambique: Ana Alecia Lyman crée BoM et Miombo (2/8)

Miombo

Ana Alecia Lyman est à la tête du groupe industriel Grupo Trichilia qui met en valeur les essences de bois locales et rares du Mozambique, en les utilisant raisonnablement et durablement, dans tout ce qu’elles peuvent offrir.  D’une part, naturellement, leur bois précieux.  D’autre part, des actifs cosmétiques naturels des végétaux.

Un groupe aux valeurs fortes. 

Le groupe est fondé sur le principe que les ressources du Mozambique, tant naturelles que humaines, devraient être conservées et développées.  La mise en place des partenariats avec les Communauté a pris du temps, mais, à présent, elles sont inclues à chaque stade de la fabrication des produits. Chaque produit délivré par l’entreprise doit ainsi être profitable au business, aux utilisateurs, aux Communautés et à l’environnement.

 Bio Oleos de Miombo : cosmétique naturelle pour tous.

La marque compte deux segments.  Bio Oléos de Miombo (BὁM) produit une ligne de cosmétiques naturels destinés au marché local et régional.  Des élixirs de peau, des beurres et des crèmes pour le corps, le visage et les cheveux, le tout avec de jolis couvercles en bois.

www.bioleos.com

 Miombo : mariage des cosmétiques naturels et de l’artisanat de luxe.

Il a fallu à Ana Alecia Lyman un travail de réflexion, de collaborations, de R&D et de prototypage de 5 ans pour aboutir à la gamme actuelle : des huiles d’une extrême qualité (marula, mafurra, coco) et des parfums-crème aux fragrances boisées (Dovela, Barra, Pomene).

Miombo se veut LA gamme de cosmétique de luxe du Mozambique.  Combinant à la fois le meilleur des ingrédients locaux et toute la finesse du travail des artisans.

Le point fort de la marque : le packaging !  Chaque cosmétique est en effet lové dans une boite de bois sculptée dans une essence de bois rare.  Les produits sont destinés à des niches locales et à l’exportation.

http://miombo.co/

 

Série Spéciale: Femmes entrepreneures africaine.

Africology ou Malée (Afrique du Sud), House of Tara (Nigéria), Dëw (Maroc), Des Cheveux Dans Ma Cuisine (RDC)… A l’origine d’une marque, d’un concept, il y a toujours un créateur. Et dans le domaine cosmétique, souvent, une créatrice ! Qu’elles s’appuient sur l’essence des ressources naturelles et des compétences traditionnelles ou qu’elles innovent, elles sont actrices de l’industrie et prouvent qu’il n’y a pas que les grands groupes occidentaux qui ont leur place sur le marché. Durant les prochaines semaines, gros plan sur le Who’s who des femmes inspirantes, qui font bouger les choses en Afrique et rayonner le continent dans le domaine des cosmétiques et du bien être. C’est parti pour une série spéciale : 8 pays / 8 femmes / 8 marques.

Cet article est inspiré et traduit librement avec l’aimable autorisation de nos amis de http://www.lionessesofafrica.com, site web qui promeut les femmes africaines qui font avancer le continent, tous secteurs d’activité confondus.     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s