Douceur africaine. Maîtrisez l’art du gommage.

L’Afrique est le continent qui a le plus développé l’art de l’exfoliation corporelle. Des gommages mécaniques (scrub), tantôt fines particules, tantôt accessoires, mais aussi des gommages chimiques (peeling) qui donnent aux femmes de tout le contient une peau magnifique.

Les bienfaits du gommage.

L’exfoliation permet de débarrasser la peau des cellules mortes qui s’accumulent en surface de l’épiderme et desquament. Cette technique permet de retrouver ou de maintenir une peau douce, lisse et lumineuse. Le grain de peau est visiblement affiné et le teint plus uniforme.

L’exfoliation stimule également le mécanisme de microcirculation pour une meilleurs oxygénation des tissus et un drainage des couches superficielles.

L’exfoliation permet aussi de régénérer l’épiderme et d’estomper ses imperfections : elle embellit l’aspect d’une cicatrice, elle estompe les taches d’hyperpigmentation, elle efface boutons et croûtes.

L’exfoliation permet une meilleure absorption (et donc efficacité !) des cosmétiques que l’on viendra déposer sur la peau ensuite.

Enfin, le gommage est l’allié de l’épilation. En effet, un poil qui repousse peut dévier de sa trajectoire de pousse et, au lieu de sortir en ligne droite par le follicule pileux, va s’enrouler sur lui-même et/ou pousser dans la peau sans arriver à la percer. L’exfoliation permet alors aux poils sous-cutanés d’être libérés.

Pas sans danger.

Tous ces bienfaits ne doivent pas faire oublier que les gommages peuvent aussi causer quelques dommages à la peau. Il est préférable de ne pas en faire plus d’une fois par semaine afin de ne pas fragiliser la peau. En le pratiquant, hormis sur les talons, il n’est pas nécessaire d’infliger un ponçage à la peau, surtout si la peau est déjà fragilisée. Une application circulaire tonique mais pas trop appuyée, sur une peau sèche ou humide, suffit. Enfin, le gommage destructurant le film hydro-lipidique de la surface de la peau, il est indispensable de nourrir et/ou d’hydrater ensuite la zone traitée.

Secrets de beauté d’Afrique.

Pour exfolier la peau, on peut utiliser plusieurs accessoires, tous issus du nord du continent : gant de kessa, éponge en loofah ou pierre d’argile mhakka. On peut également utiliser des minéraux ou végétaux (dont on utilise les fibres ou résidus) pour un gommage mécanique : sable, éclats de coquillages, sucre, café, écorce de coco… Enfin, d’autres actifs, non abrasifs, permettent une exfoliation chimique de la peau : papaye, ananas…

Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à consulter la fiche détaillée de tous ces actifs et accessoires dans l’ebook Secrets de beauté d’Afrique : dictionnaire cosmétique des actifs et rituels de soin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s