Soins du désert africain (2/2) : Kalahari

Red woman red women panafrican beauty red clay

Comment un « lieu sans eau » (signification littérale du nom Kalahari en langage bochiman) peut-il apporter des actifs cosmétiques aussi intéressants?  Découverte des trésors issus du plus austral des déserts africains s’étendant sur les territoires de l’Afrique du Sud, de la Namibie et du Botswana.

Cristal de sel du Kalahari : l’or blanc du désert.

Dans la cuvette dépressionnaire du lac Makgadikgadi (lac disparu il y a 10.000 ans ayant laissé la place à un désert de sel) et dans les puits creusés par les Bochimans, des dépôts d’un sel d’un blanc immaculé sont récoltés.  Ce sel est riche en oligoéléments et en minéraux possède des vertus nutritives mais aussi cosmétiques.

La marque française Veld’s, spécialisée dans les actifs sud-africains, a créé une poudre nettoyante enzymatique permettant de lutter contre le vieillissement cutané et rétablir l’équilibre osmotique de la peau du visage.  L’action abrasive cristaux de sel du Kalahari est amplifiée par l’ajout d’un complexe enzymatique.

Pour le corps, on peut également trouver ces cristaux de sel en version brute dans le Sel de Bain de la marque sud-africaine Kalahari.  Barboter 20 minutes dans un bain de sel permettrait d’améliorer la circulation sanguine et lymphatique tout en facilitant le processus de détox naturelle du corps.

Aloe Ferox : l’aloe vera prodigieux made in Africa.

Poussant jusqu’en bordure du désert du Karoo (au Sud du Kalahari), l’aloe ferox est un trésor de la botanique sud-africaine. Cette plante impressionnante (elle peut mesurer jusqu’à trois mètres de haut) ne pousse qu’à l’état sauvage, dans un sol sablo-limoneux, en plein soleil.  Ses feuilles donnent deux sèves différentes.  Une première, jaune, amère est utilisée comme diurétique.  Une seconde, un gel blanc, est utilisée dans les soins de la peau.

L’aloe ferox présente une concentration très dense en vitamines, oligo-éléments, acides aminés, enzymes…  Il hydrate la peau, stimule la synthèse du collagène et participe activement au processus de renouvellement cellulaire et de cicatrisation.  L’aloe ferox est un des 4 actifs star d’une de nos marques fétiche Africology.

Melon d’eau du Kalahari : sublimer les peaux mates.

C’est donc sur cette terre extrêmement aride que pousse le melon d’eau du Kalahari dont la  chair jaune/verte est plutôt amère. Ce fruit est très précieux pour les Bochimans puisque grâce à l’eau qu’il contient, il est possible de vivre 6 semaines sans autre apport d’eau dans le désert en pressant la pulpe.

Les graines, riches en protéines, sont pressées à froid et produisent une huile au touché sec traditionnellement utilisée comme soin nourrissant pour protéger la peau du soleil et assurer un teint sans défaut.  L’huile de melon d’eau du Kalahari entre également dans la composition des savons.  Aujourd’hui on la retrouve dans de nombreux produits cosmétiques pour ses vertus antioxydantes,  régénérantes, sébo-régulatrices et fermeté.  On la trouvera brute sur le site Aroma Zone.

 

Une réflexion sur “Soins du désert africain (2/2) : Kalahari

  1. Pingback: Comment en finir avec la peau sèche ? | Panafrican Beauty

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s