Design des sourcils : stop ou encore ?

sourcil parfait conseil« Power brow » à la Cara Delevingne.  Droit et ascendant façon Docteur Spock.  En logo Nike inversé.  Epilé, maquillé, tatoué, le sourcil devient sophistiqué, parfois théâtral, voire ridicule.  Vu dans la toute dernière campagne de House of Tara ou dans le clip Kiss it Better de Rihanna au printemps dernier, le (quasi) mono-sourcil digne de Frida Khalo serait-il la prochaine tendance à suivre ?  …ou pas ?  Voici en tous cas comment choisir le tracé naturel qui mettra en valeur votre visage, selon sa morphologie et la forme de vos yeux.  Des conseils de pros pour des sourcils parfaits.

Fonctions principales des sourcils.

Barrière naturelle entre la zone frontale et les yeux, les sourcils servent avant tout à empêcher la transpiration et les impuretés à migrer vers l’œil.  Ils ont également un rôle majeur dans la communication non verbale.  Les muscles corrugateurs du sourcil situés sous les sourcils permettent à ces derniers d’exprimer des mimiques d’étonnement, de doute, de colère, de dédain…  Ils donnent donc du caractère au visage.  Enfin, dans la plupart des civilisations, les sourcils ont une fonction esthétique qui accentue la profondeur du regard et donne du charme au visage.

Morpho-visagisme : la forme parfaite.

La beauté est subjective mais elle peut aussi être quasi mathématique.  On peut dessiner un sourcil parfait qui équilibrera n’importe quel visage.

  1. La longueur: en règle générale, pour les personnes qui ont un nez fin, on place un pinceau verticalement d’un côté du nez ; ensuite, en prenant les coins de l’œil comme référence, on élimine les poils qui se trouvent entre les sourcils et au-delà de la ligne signalée par le pinceau.  Attention, les nez africains ont tendance à être plus épatés.  Cela peut fausser le « calcul » et le décaler vers le centre du visage… jusqu’à avoir un mono-sourcil !

 

  1. La courbe: Les deux premiers tiers du sourcil doivent aller vers le haut, tandis que le dernier tiers doit être descendant pour assurer une forme naturelle et structurée. La pointe du sourcil doit être à la même hauteur ou plus haute que la tête du sourcil.  La forme de la courbe variera en fonction de la forme du visage.
  • Visage carré : courbe plus arrondie.
  • Visage rond : courbe un peu cassé, en accent circonflexe
  • Visage triangle sur base, sénior : légèrement ailés et remontants vers les temps, bien épilé juste sous la pointe externe, souvent tombante, pour éviter d’affaisser les traits.

 

  1. L’épaisseur : un sourcil plus fourni au coin interne, qui s’affine progressivement vers les tempes. Ne retouchez que la base de vos sourcils, pour agrandir le regard.   Ne retouchez le dessus que si un duvet trop important le justifie.  L’épaisseur variera aussi en fonction de la forme de l’œil.
  • Yeux en amande: le sourcil se voudra long voluptueux et épais.
  • Yeux ronds: pas de sourcil fin!!! Le sourcil devra être fourni, accentuez la finesse à la pointe de pour donner un aspect fin au regard.
  • Petits yeux : le sourcil devra être fin de façon à accentuer l’arc ainsi on donne l’impression que le regard est plus grand.

 

Techniques d’épilation des sourcils. 

Que ce soit à la pince à épiler, à la cire ou au fil, le bon réflexe pour une première épilation des sourcils est de les confier aux mains d’une experte (institut de beauté ou Brow bar / Bar à sourcils). Elle saura rectifier la ligne naturelle des sourcils pour rééquilibrer l’expression du visage.  Après, il suffit de « nettoyer » le sourcil régulièrement soi-même entre deux rendez-vous à l’institut: on brosse les sourcils et on retire ce qui dépasse de la ligne à la pince.

Épilez toujours dans le sens de la pousse du poil, sinon vous augmentez les risques de casser le poil et d’avoir une pousse de poils sous la peau ! L’épilation doit se faire en trois temps : on commence par le centre (entre les yeux), puis la tête du sourcil (coin interne jusqu’à l’arc) puis pour finir par la pointe, de l’arc au coin externe du sourcil.

Pour rappel, le rasoir est une véritable catastrophe pour les sourcils, ne l’utilisez jamais ! Manque de précision, coupures, poils qui repoussent raides, épais et piquants…  A fuir, donc !

Le maquillage des sourcils. 

Naturellement trop fins ou clairsemés après des années d’épilation intensive ?  Vous pouvez redessiner vos sourcils ou les foncer avec le des produits de maquillage spécifiques.   Pour combler les trous les plus visibles ou rallonger des sourcils trop épilés,  utilisez un crayon seul ou combiné avec du fard.  Coloriez les vides d’un léger coup de crayon en imitant l’aspect des poils.  Préférez un crayon sec plutôt qu’un khôl gras.  Si vous complétez le maquillage avec une poudre spécial sourcil (ou un fard à paupières mat), choisissez une nuance proche de la couleur de vos cheveux ou de vos sourcils et passez le pinceau sur toute la longueur du sourcil.

Le maquillage permet aussi de corriger visuellement des sourcils…

  • trop droits : vous pouvez leur donner un joli mouvement en maquillant le premier centimètre de chaque sourcil par-dessous et le reste par-dessus.
  • trop écartés : réduisez leur espacement à l’aide d’un crayon, en ayant la main légère.
  • indisciplinés : lissez les avec une petite brosse (goupillon) imbibée de fixateur à sourcil qui les fera briller et les maintiendra en place. Vous pouvez aussi utiliser de l’huile végétale ou du gel.

Le microblading pour les peaux foncées.

Plutôt que de vous maquiller les sourcils chaque matin, vous pouvez opter pour cette technique qui a révolutionné la manière de travailler le tatouage des sourcils : le microblading.  Le  microblading (ou micro-pigmentation) est un tatouage semi-permanent « poil par poil » avec un résultat bluffant de réalisme.  Le pigment est choisi en fonction de la couleur de la peau et du poil.   Le pigment est injecté entre l’épiderme (couche superficielle de la peau) et le derme (couche profonde de la peau), manuellement, à l’aide d’un stylo métallique et des nano-aiguilles.  Cela permet d’obtenir une réplique parfaite du sourcil naturel idéal en une heure de temps seulement.  Après la première séance, une séance de retouche est nécessaire environ trois semaines après pour fixer le travail de pigmentation et lui assurer une longue durée d’environ un an et demi.  Contrairement au maquillage permanent qui peut parfois virer au rouge ou au bleu au fil des mois, le microblading est durable dans le temps et s’estompe tout en douceur.

(c) photo gauche: House of Tara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s