Masonjoany : le masque-soin séduction.

masonjoany
« Madagascar : l’île de beauté » (2/3). P longée au cœur de l’Océan Indien avec cette nouvelle mini-série.

Dans le livre Secrets de beauté d’Afrique, disponible au format Kindle sur Amazon, une île a particulièrement attiré notre attention tant elle offre, à elle seule, des actifs et rituels de beauté singuliers et efficaces. Découverte.

 

Une pratique ancestrale.

Pratique ancestrale à cheval entre le soin et la séduction, le port du masonjoany est une tradition vivace dans les îles de l’Océan Indien et à Madagascar en particulier. On porte le masque pour quelques heures ou pour la journée, on y ajoute aussi des motifs décoratifs floraux.

Ce masque / maquillage est réalisé à base d’un mélange d’eau, de bois de santal (Santalina madagascariensis) finement râpé sur une pierre de corail et de végétaux. Le mélange détermine la couleur du masque (blanc ou jaune à rouge) : bois de santal clair ou rouge, curcuma, safran, ka de Madagascar, henné…

Plus qu’un maquillage.

Au-delà de l’aspect visuel de ce maquillage couvrant, le masque protège des rayons UV et des agressions extérieures. En plus, il permet d’assainir la peau par ses propriétés désinfectantes et antiseptiques, d’éliminer les tâches pigmentaires et d’éclaircir le teint.
Enfin, c’est un maquillage qui maquille la peau mais aussi l’âme. Le bois de santal de Madagascar (utilisé en encens et en parfumerie) présente des propriétés apaisantes, relaxantes idéales pour se sentir belle et bien dans sa peau.

Le sujet vous passionne ? Pour aller plus loin découvrez l’ebook Secrets de Beauté d’Afrique / Dictionnaire cosmétique des actifs et rituels de soin.

Bredy mafana: le botox naturel.

bredes mafane
« Madagascar : l’île de beauté » (1/3).  Plongée au cœur de l’Océan Indien avec cette nouvelle mini-série.

Dans le livre Secrets de beauté d’Afrique, disponible au format Kindle sur Amazon, une île a particulièrement attiré notre attention tant elle offre, à elle seule, des actifs et rituels de beauté singuliers et efficaces. Découverte.

Origines de la plante.

Utilisées depuis très longtemps à Madagascar et dans tout l’Océan Indien pour ses vertus médicinales, les fleurs de Bredy Mafana ou Brede(s) Mafane (acmella oleracea) sont reconnues pour leur richesse en spilanthol, aux qualités anti-inflammatoires et anesthésiantes. En infusion ou à mâcher, le Mafane procure des sensations contrastées du piquant vers l’anesthésiant. Il est depuis longtemps préconisé pour calmer, voire soigner, les affections de la bouche (gingivites, abcès, carries, …), mais aussi pour son action apaisante sur les troubles digestifs et stomatologiques.

 

Freiner l’installation des rides d’expression.

En cosmétique, le bredes mafane a une capacité myorelaxante, à la fois rapide et progressive, qui permet une action antirides et relaxante en limitant les micro-contractions musculaires faciales à l’origine des rides d’expression (« pattes d’oie » et « rides du lion »). Il agit donc comme un Botox-like, un botox naturel, mais en douceur sans paralyser les muscles faciaux. Selon son dosage et sa durée d’utilisation, il permet un lissage et un défroissage de la peau, une diminution des rides existantes et de leur profondeur, et peut même empêcher l’apparition de nouvelles rides !

 

Découvrez le livre « Secrets de beauté d’Afrique »

cover secrets de beauté d'afrique

Vieillir sans une ride, sublimer son regard, mincir naturellement… Autant de secrets de beauté transmis de génération en génération par les femmes de tout le continent africain. Du Maghreb à l’Afrique Australe en passant par les îles de l’Océan Indien, l’Afrique regorge d’actifs naturels aux pouvoirs cosmétiques extraordinaires; et ce, pour tous les types de peau et toutes les carnations.

Cosmétopée: la science du végétal-beauté.

Basé sur la cosmétopée africaine, ce livre est un dictionnaire cosmétique accessible au grand public et dans lequel vous retrouverez une large sélection des huiles, beurres, extraits végétaux, huiles essentielles et autres rituels de beauté issus du territoire africain.

Pour chacun de termes, vous découvrirez de manière synthétique son origine, ses utilisations cosmétiques et ses propriétés organoleptiques.

Trois portes d’entrée vous sont offertes pour partir à la découverte de ces secrets de beauté.

1.Un classement alphabétique par ordre croissant.
2.Un classement par propriété cosmétique, par objectif.
3.Un classement par bassin géographique.

Grands classiques et petites pépites.

Redécouvrez les grands classiques (argan, karité, cacao…) et laissez-vous émerveiller par de jolis trésors (gingembre bleu, marula, poudre de qasil…).

Disponible dès à présent sur Kindle

Vous pouvez feuilleter gratuitement les premières pages et vous procurer ce ebook en 1 click dès à présent sur Kindle au prix de 9,99€.

Unilever acquiert SheaMoisture et Nubian Heritage.

dove-pro-age-merinete-412x216

Le géant anglo-néerlandais Unilever (Dove, Axe…) vient d’acheter le portefeuille de marques à forte croissance du groupe américain Sundial, propriétaire de plusieurs marques cosmétiques ethniques emblématiques.

Des marques inclusives à un niveau de distribution jamais atteint.

Sundial Brands, créée il y a 26 ans dans le New-Jersey, est une entreprise leader dans le soin des cheveux et les soins de la peau. Reconnue pour son utilisation innovante d’ingrédients de haute qualité et « culturellement authentiques ». Les marques de Sundial incluent SheaMoisture, Nubian Heritage, Nyakio et Madame C.J. Walker.

Depuis sa fondation, Sundial s’est fait le champion de la beauté inclusive et a su répondre aux besoins jusqu’alors non satisfaits des consommateurs de couleurs.
Sundial Brands fonctionnera comme une unité autonome au sein d’Unilever. Le fondateur de Sundial, Richelieu Dennis, originaire du Liberia, continuera à diriger l’entreprise en tant que PDG et président exécutif. Celui-ci estime positif d’emmener le commerce communautaire à un autre niveau.

Une ouverture et des valeurs.

Depuis plusieurs années, et malgré quelques maladresses de communication, la marque cosmétique phare du groupe, DOVE, s’ouvre et de met en valeur les consommatrices à la peau foncée. Unilever entend répondre aux besoins spécifiques des consommateurs multiculturels et produire un impact social positif à travers le monde. Unilever vient d’ailleurs de créer un fonds de 50 millions de dollars destiné à investir dans les projets de femmes afro-entrepreneurs et à favoriser leur empowerment.

Source Agence Reuters.

Secrets de beauté d’Afrique: le cacao.

4.-cacao-1

Actuellement en pleine rédaction de l’e-book « Secrets de beauté d’Afrique », voici un actif que j’affectionne particulièrement: le cacao. Emblématique du continent africain, au delà de l’aspect gourmand, il a des propriété cosmétiques très intéressantes.

Cosmétopée africaine.

La biodiversité africaine a un potentiel énorme auquel la recherche fondamentale et la recherche appliquée du monde entier s’intéressent au plus haut point.  S’appuyant essentiellement sur l’étude approfondie des usages locaux, le but est d’isoler les molécules actives de ces médecines traditionnelles.

Si la pharmacopée se définit comme l’ouvrage encyclopédique recensant principalement des plantes à usage thérapeutique, la cosmétopée se veut l’outil qui réunit cette encyclopédie des plantes à usage cosmétique.  C’est sur la synthèse et la diffusion de cette extraordinaire richesse que je travaille actuellement.

De la fève à la choco-thérapie.

Le cacao est la poudre obtenue après broyage de l’amande des fèves de cacao  fermentées, produites par le cacaoyer.  Cette opération permet également d’extraire la graisse que l’on appelle beurre de cacao.

L’Afrique est le continent qui produit le plus de cacao.  Avec plus de deux millions de tonnes produites par an, la Côte d’Ivoire et le Ghana produisent près de la moitié du cacao mondial.  C’est donc un actif phare de l’Afrique.

Mis en valeur dans les soins cosmétiques lors de la grande mode de la « choco-thérapie » au début des années 2000, le cacao est riche en vitamines (A, B, C et E), sels minéraux (magnésium, potassium, fer), polyphénols, phospholipides…

Restructurant anti-âge.

Le beurre de cacao prévient le dessèchement et la déshydratation de la peau. Il nourrit et hydrate la peau pour la repulper et lui conférer douceur et éclat.  Ses actifs lui confèrent un fort pouvoir restructurant pour la peau, anti-âge, adoucissant, assouplissant: il est l’allié des peaux matures à tendance sèche.

Amincissant gourmand. 

La poudre de cacao contient aussi de la caféine, réputée pour participer à la lipolyse (déstocker les graisses), raffermir la peau et gommer l’aspect peau d’orange. C’est donc un actif tout à fait recommandé pour atténuer la cellulite.

 

 

 

 

 

Namibie : Tamarind Nott a créé Mbiri Natural Skincare (4/8)

Mbiri natural skincare

Les régions désertiques de la Namibie regorgent paradoxalement d’actifs végétaux très intéressants. Tamarind (Tammy) Nott a créé Mbiri Natural Skincare en développant une gamme courte de cosmétiques bons pour la peau …et pour les communautés locales.

Myrrhe de Namibie, huile de marula et melon du Kalahari.

Dans un précédent article, nous mettions en avant les soins du désert .  Mbiri est une marque de soins de la peau 100% naturelle qui s’appuie sur trois actifs star : la myrrhe de Namibie tout d’abord, l’huile de marula et l’huile de graine de melon du Kalahari ensuite.

La myrrhe namibienne est endémique de la Namibie et est récoltée par le peuple Himba dans les régions désertiques du nord du pays.

La gamme, distribuée en Namibie, en Afrique du Sud, en Nouvelle Zélande et aux USA est courte. Elle compte un concentré d’huile essentielle de Myrrhe, une lotion corporelle, un gel douche et un baume pour les lèvres.
La marque est approuvée par The Vegan Society, est approuvée par Beauty Without Cruelty et est un partenaire accrédité de Phytotrade Africa, qui est une initiative de commerce équitable

Parcours d’entrepreneure.

C’est grâce aux travaux de sa mère (chercheuse dont le sujet d’étude était les plantes indigènes du Kalahari), puis, aux programmes caritatifs mis en place par celle-ci que Tammy Nott s’intéresse progressivement aux actifs locaux et aux femmes qui les cultivent et les utilisent. Notamment, une plante appelée Commiphora wildii, une plante dont la résine fourni une huile essentielle utilisée en parfumerie. Cette huile essentielle est connue sous le nom de Myrrhe namibienne
« J’ai terminé mes études en 2011 à Cape Town et je suis retourné à Windhoek en 2012. J’ai passé l’année à éditer des courts métrages. Cette année-là, ma mère m’a parlé d’un cours de production de savon et après ce cours, toute l’idée commerciale m’est venue. J’ai ensuite beaucoup expérimenté avec différentes recettes à base de myrrhe. J’ai remporté un concours d’innovation subsidié entre autre par l’Institut des ressources naturelles (NRI) et j’ai obtenu un fond de $ 35 000 pour démarrer mon entreprise. »

Série Spéciale: Femmes entrepreneures africaine.

Africology ou Malée (Afrique du Sud), House of Tara (Nigéria), Dëw (Maroc), Des Cheveux Dans Ma Cuisine (RDC)… A l’origine d’une marque, d’un concept, il y a toujours un créateur. Et dans le domaine cosmétique, souvent, une créatrice ! Qu’elles s’appuient sur l’essence des ressources naturelles et des compétences traditionnelles ou qu’elles innovent, elles sont actrices de l’industrie et prouvent qu’il n’y a pas que les grands groupes occidentaux qui ont leur place sur le marché. Durant les prochaines semaines, gros plan sur le Who’s who des femmes inspirantes, qui font bouger les choses en Afrique et rayonner le continent dans le domaine des cosmétiques et du bien-être. C’est parti pour une série spéciale : 8 pays / 8 femmes / 8 marques.

Cet article est inspiré et traduit librement avec l’aimable autorisation de nos amis de http://www.lionessesofafrica.com, site web qui promeut les femmes africaines qui font avancer le continent, tous secteurs d’activité confondus.

 

Malawi: Bhatupe Mhango crée des fragrances personnalisées (3/8).

bha's parfum boutique

Bhatupe Mhango a créé la marque Bha’s Fragrance Boutique, un parfum moderne inspiré par l’Afrique, à destination des femmes du monde entier. Une gamme ultra courte composée d’un parfum emblématique, d’huiles parfumées et du fameux B.U., un parfum personnalisé.

Du Malawi à Genève.

Originaire du Malawi, Bhatupe Mhango est tombée dans la création de fragrances artisanales presque par accident. C’est durant son MBA à San Fransisco qu’elle découvre l’univers de l’aromathérapie, les parfums et les vertus apaisantes des végétaux. Une compagnie locale lui offre la possibilité d’y apprendre le travail de formulation et d’assemblage des parfums.

Elle crée alors ses premiers mélanges et organise des ateliers ouverts au grand public afin d’évoquer le pouvoir évocateur des odeurs, qui nous rappellent des endroits, des personnes, des expériences. Le succès fut tel et les feed-backs des participants furent si enthousiastes durant ces workshops qu’elle décide de réfléchir à un concept commercialement viable. Recherche de fournisseurs et de partenaires industriels, branding, marketing: en 2012, le hobby est devenu business. La distribution se fait en ligne et via des distributeurs en Suisse, au Malawi, en Zambie et en Afrique du Sud. Le web-shop est né par la volonté de toucher une cible géographiquement dispersée. En effet, si la créatrice est basée à Genève, les clientes, elles, sont principalement basées en Afrique et dans la diaspora.

Mais c’est un business artisanal qui reste à très petite échelle et qui n’occupe pas sa créatrice à temps plein. Bhatupe Mhango propose également ses services en Suisse en tant que consultante dans le domaine du design olfactif. “Si j’ai un conseil aux entrepreneurs qui veulent se lancer: faites-le. Agissez à votre échelle, avec les moyens dont vous disposez. Concentrez-vous sur la qualité du produit, votre nom et les valeurs associées. Moi-même, je sais que le packaging sera amené à évoluer, les gammes à s’étendre, j’y travaille. Mais chaque chose en son temps”.

L’art d’Etre Soi et de l’ultra-personnalisation.

Créer son parfum signature, c’est mettre, en toute authenticité, beaucoup de sa personnalité dans le choix des familles olfactives. Et c’est ce que Bhatupe Mhango a fait avec son premier parfum. “Je porte mes créations et j’ai toujours des bouteilles sur moi, c’est la meilleure carte de visite.”
Néanmoins, personne n’a réellement les mêmes goûts! Et de nombreuses femmes ne souhaitent pas sentir le même parfum que tout le monde ou attendre que le marché leur dicte l’odeur formatée qu’elles doivent porter. D’où l’idée de créer le parfum B.U. (be you), une fragrance personnalisée, un concept né en septembre 2016. “ Mon travail créatif se base sur 2 rendez vous en face à face (idéalement) afin de comprendre les désirs et objectifs de mes clients. Cette interprétation est le moment capital afin d’enfermer dans une bouteille les préférences et le style d’une personne. Le jour même, je débute la composition afin de pouvoir livrer le client dans les 2 à 3 jours. Les actifs viennent de France et d’Angleterre. Des parfums et huiles essentielles naturelles et des complexes synthétiques composent mon orgue olfactif. La composition, c’est de l’artisanat, les prix sont donc relativement élevés (45 à 75€) et il faut un vrai travail d’explication pour faire comprendre les prix sur les marches africains.” Une des forces du parfum est qu’il en dit beaucoup de vous, il donne aussi de la confiance et de l’estime de soi à celle qui le porte. Sur les réseaux sociaux, le parfum s’accompagne de messages inspirants sur la nécessité d’“être soi”, “croire en soi”, de “rayonner”, etc…

Série Spéciale: Femmes entrepreneures africaine.

Africology ou Malée (Afrique du Sud), House of Tara (Nigéria), Dëw (Maroc), Des Cheveux Dans Ma Cuisine (RDC)… A l’origine d’une marque, d’un concept, il y a toujours un créateur. Et dans le domaine cosmétique, souvent, une créatrice ! Qu’elles s’appuient sur l’essence des ressources naturelles et des compétences traditionnelles ou qu’elles innovent, elles sont actrices de l’industrie et prouvent qu’il n’y a pas que les grands groupes occidentaux qui ont leur place sur le marché. Durant les prochaines semaines, gros plan sur le Who’s who des femmes inspirantes, qui font bouger les choses en Afrique et rayonner le continent dans le domaine des cosmétiques et du bien-être. C’est parti pour une série spéciale : 8 pays / 8 femmes / 8 marques.

Cet article est inspiré et traduit librement avec l’aimable autorisation de nos amis de http://www.lionessesofafrica.com, site web qui promeut les femmes africaines qui font avancer le continent, tous secteurs d’activité confondus.

 

 

Mozambique: Ana Alecia Lyman crée BoM et Miombo (2/8)

Miombo

Ana Alecia Lyman est à la tête du groupe industriel Grupo Trichilia qui met en valeur les essences de bois locales et rares du Mozambique, en les utilisant raisonnablement et durablement, dans tout ce qu’elles peuvent offrir.  D’une part, naturellement, leur bois précieux.  D’autre part, des actifs cosmétiques naturels des végétaux.

Un groupe aux valeurs fortes. 

Le groupe est fondé sur le principe que les ressources du Mozambique, tant naturelles que humaines, devraient être conservées et développées.  La mise en place des partenariats avec les Communauté a pris du temps, mais, à présent, elles sont inclues à chaque stade de la fabrication des produits. Chaque produit délivré par l’entreprise doit ainsi être profitable au business, aux utilisateurs, aux Communautés et à l’environnement.

 Bio Oleos de Miombo : cosmétique naturelle pour tous.

La marque compte deux segments.  Bio Oléos de Miombo (BὁM) produit une ligne de cosmétiques naturels destinés au marché local et régional.  Des élixirs de peau, des beurres et des crèmes pour le corps, le visage et les cheveux, le tout avec de jolis couvercles en bois.

www.bioleos.com

 Miombo : mariage des cosmétiques naturels et de l’artisanat de luxe.

Il a fallu à Ana Alecia Lyman un travail de réflexion, de collaborations, de R&D et de prototypage de 5 ans pour aboutir à la gamme actuelle : des huiles d’une extrême qualité (marula, mafurra, coco) et des parfums-crème aux fragrances boisées (Dovela, Barra, Pomene).

Miombo se veut LA gamme de cosmétique de luxe du Mozambique.  Combinant à la fois le meilleur des ingrédients locaux et toute la finesse du travail des artisans.

Le point fort de la marque : le packaging !  Chaque cosmétique est en effet lové dans une boite de bois sculptée dans une essence de bois rare.  Les produits sont destinés à des niches locales et à l’exportation.

http://miombo.co/

 

Série Spéciale: Femmes entrepreneures africaine.

Africology ou Malée (Afrique du Sud), House of Tara (Nigéria), Dëw (Maroc), Des Cheveux Dans Ma Cuisine (RDC)… A l’origine d’une marque, d’un concept, il y a toujours un créateur. Et dans le domaine cosmétique, souvent, une créatrice ! Qu’elles s’appuient sur l’essence des ressources naturelles et des compétences traditionnelles ou qu’elles innovent, elles sont actrices de l’industrie et prouvent qu’il n’y a pas que les grands groupes occidentaux qui ont leur place sur le marché. Durant les prochaines semaines, gros plan sur le Who’s who des femmes inspirantes, qui font bouger les choses en Afrique et rayonner le continent dans le domaine des cosmétiques et du bien être. C’est parti pour une série spéciale : 8 pays / 8 femmes / 8 marques.

Cet article est inspiré et traduit librement avec l’aimable autorisation de nos amis de http://www.lionessesofafrica.com, site web qui promeut les femmes africaines qui font avancer le continent, tous secteurs d’activité confondus.     

Kenya: Angela Livu crée Luxury Hair (1/8).

luxury hair angela livuEntre retour au naturel et chevelure de rêve, avoir de beaux cheveux est quelque chose que presque toutes les femmes désirent …mais que souvent elles ne peuvent pas atteindre. C’est pourquoi Angela Livu, entrepreneur kenyane, a décidé de créer Luxury Hair, une entreprise qui fournit la solution avec des extensions de la plus haute qualité, agréables à regarder et à porter et 100% éthiques destinées aux femmes les plus exigeantes.

Des cheveux éthiques, pas des « Temple Hair ». 

« Nous aidons les femmes à camoufler la perte de leurs cheveux ou à sublimer, épaissir et rallonger leur chevelure.  Nos cheveux proviennent exclusivement de sources éthiques et nous n’utilisons pas ce qu’on appelle les « Temple Hair » pour nos extensions. Nous recevons nos cheveux de femmes asiatiques et sud-américaines qui sont rémunérées pour couper et vendre leurs cheveux, pas des cheveux récoltés gratuitement lors d’offrandes aux divinités et commercialisés sans aucune contrepartie pour les donatrices.  Nous sommes contre cette pratique déloyale et sacrilège.  Nous utilisons des cheveux coupés en queue de cheval (garantissant le même sens de cuticule) et jamais de cheveux qui sont rasés du cuir chevelu.  Lorsque les cheveux sont échangés correctement et de façon éthique, c’est une situation gagnant-gagnant.  Nous travaillons depuis plusieurs années avec les mêmes fournisseurs et notre usine et nous connaissons même les familles d’où proviennent nos cheveux.

Grâce à nos produits, on peut changer la vie des gens. 

Dans notre usine, les mèches de cheveux sont sélectionnées à la main, stérilisées et triées pour garantir la meilleure qualité et les meilleures textures et ce, afin de fournir à nos clients un produit de qualité supérieure qui se distinguent des produits standards chinois.  Nos cheveux ne sont pas traités chimiquement pour en modifier la texture ou la couleur mais uniquement avec des produits et colorants naturels.  Nos cheveux sont livrés dans des textures naturelles de Straight, Wavy et Curly et dans des tons naturels de noir et marron.

Grâce à nos cheveux, on peut modifier l’apparence de nos clientes et changer l’image et la perception qu’elles ont d’elles-mêmes afin de leur donner confiance en elles et en leurs capacités.

Parcours d’entrepreneure.

J’ai commencé à réfléchir à la problématique des cheveux à l’Université où j’ai compris qu’il existait un besoin d’extensions de cheveux de qualité au Kenya et je voulais m’efforcer de fournir des produits capillaires de qualité et de belle longévité sur un marché dominé par de nombreux faux.

Mais créer son entreprise est un parcours du combattant et mon plus grand défi à été la constitution du capital.  Il faut de la patience et de la ténacité; garder à l’esprit que Rome ne s’est pas fait en un jour.  Mon père est un entrepreneur et il a été mon plus grand soutien en la matière.

A présent, avec ma petite équipe de 3 personnes, le projet est d’imposer ma marque Luxury Hair dans toute l’Afrique de l’Est.

J’ai également commencé une initiative de RSE où j’essaie d’aider d’autres entrepreneurs à venir avec des capitaux pour démarrer leurs petites entreprises ».

 

Découvrir la marque

Site web : www.luxuryhair.co.ke

Facebook : https://www.facebook.com/luxuryhairbyangie/

 

Série Spéciale: Femmes entrepreneures africaine.

Africology ou Malée (Afrique du Sud), House of Tara (Nigéria), Dëw (Maroc), Des Cheveux Dans Ma Cuisine (RDC)… A l’origine d’une marque, d’un concept, il y a toujours un créateur. Et dans le domaine cosmétique, souvent, une créatrice ! Qu’elles s’appuient sur l’essence des ressources naturelles et des compétences traditionnelles ou qu’elles innovent, elles sont actrices de l’industrie et prouvent qu’il n’y a pas que les grands groupes occidentaux qui ont leur place sur le marché. Durant les prochaines semaines, gros plan sur le Who’s who des femmes inspirantes, qui font bouger les choses en Afrique et rayonner le continent dans le domaine des cosmétiques et du bien être. C’est parti pour une série spéciale : 8 pays / 8 femmes / 8 marques.

Cet article est inspiré et traduit librement avec l’aimable autorisation de nos amis de http://www.lionessesofafrica.com, site web qui promeut les femmes africaines qui font avancer le continent, tous secteurs d’activité confondus.     

L’autre « Route du Vin »: spas et vinothérapie en Afrique du Sud

Pinotage healing earth vinotherapy

Chardonnay, Pinot, Merlot… les différents cépages inspirent plusieurs traitements professionnels au sein des marques et des spas sud-africains. A l’instar de la France, la vinothérapie se fait progressivement une place de choix en Afrique australe. En voici quelques-uns…

Healing Earth: marque pionnière en Afrique du Sud.

La marque Healing Earth, spécialiste des soins holistiques, a développé une gamme baptisée “Pinotage”, soit pas moins de 17 soins visage et corps autour du raisin. Le secret de la vinothérapie repose sur les bienfaits pour la peau que possèdent les actifs naturels issus du raisin. En effet, la peau, les pépins et la pulpe du fruit regorgent de vitamines (C et E), d’anti-oxydants et de polyphénols, autant de boucliers protecteurs pour augmenter la qualité et la longévité de nos cellules. L’huile de raisin, riche en omégas, possède également d’exceptionnelles qualités nourrissantes et protectives qui garantissent des soins réparateurs, hydratants très intéressants.

“Les Aromes Du Vin” au spa Constantia Uitsig.

Le spa Constantia Uitsig a développé un soin Signature appelé “Les Aromes du Vin” (en français sur le menu de soins) qui repose sur le mélange de vinothérapie et d’aromathérapie. Le protocole débute avec une exfoliation du corps avec un mélange très épicé de l’écorce de vigne, du sucre, des clous de girofle et des baies de genévrier. S’en suit un massage dont l’huile est élaborée de concert entre les thérapeutes du spa et les viticulteurs de la région.

Le “Vine Secret Vintage Experience” au Mount Nelson Librisa Spa.

Un traitement de la tête aux pieds incluant gommage, enveloppement massage du corps et soin du visage utilisant les raisins des vignobles tous proches.

Le soin visage “Pinotage” au Serenite Wellness Centre.

Le Serenite Wellness Centre de Century City et Franschhoek, au Cap, a fait des soins de vinothérapie sa signature. Ils utilisent les produits Healing Earth pour les soins du visage et les soins corps. Leur emblématique package “Rituel à travers les vignes” inclus un soin visage d’une heure, un soin corps équilibrant d’une heure et un massage spécifique des pieds.

Le “Bain Elixir au Pinot” au Sante Winelands Wellness Centre.

Dans un vignoble de 160 hectares, au coeur de la vallée de Drakenstein, le Santé Winelands Wellness Centre propose également la gamme Pinotage de Healing Earth et notamment un soin d’hydrothérapie au raisin accompagné d’un gommage et d’un massage. Particularité de cet hôtel-spa 5 étoiles: la présence de sommeliers haut de gamme qui vous font également apprécier les bienfaits du raisin après le soin…